... Il me manque l'Empereur^^

J'ai acheté deux figurines "Ronin" de collection en édition limitée au sémillant Forges des confins, qui vidait quelques placards.
Jolie occasion d'embellir ma collection (pléthorique) de Space Crusade adventures, j'ai saisi cette occasion unique d'avoir deux des grands leaders de ce millénaire alternatif: j'ai nommés Horus, le grand méchant et Sanguinius, des Anges sanguinaires, parce que le rouge, c'est cool, c'est ma couleur préférée.
Manque de bol "Forges" possédait aussi l'empereur mais il est parti avant que je ne dise ouf... Vais-je devoir me retourner vers des alternatives telles que "Scibor Miniatures"? Sans doute.

Noubliez pas que dans la timeline alternative de ce projet fou qu'est Space crusade adventures, ni l'Empereur ni Sanguinius ne sont "morts" et que, n'ayant pas l'intention de me refarcir l'intégralede l'Hérésie d'Horus, j'ai arrangé la légende à ma sauce, en clair, il s'agit juste d'un super-méchant, mais pas des moindres. Je reprends tout de même le nom et le design du personnage, sympa!

Dans un premier temps, au déballage des boîtes, je me dis "Mince, les figs sont trop petites!".
Puis je les soupèse et les compare à d'autres de différentes gammes et époques en ma possession... Hormis les toutes dernières qui montent au 32 mm, elles restent de belle taille et avec un socle "escalier" en résine de 40mm. Halte à l'inflation des tailles de figs (comme de prix), le Sanguinius fait largement la taille du commandeur Dante en métal qu'on a presque tous connus et le Horus est plus grand et élancé que la figurine d'Abaddon, son fils clone...
Un seul truc me chiffone, la griffe d'Horus n'est pas munie des fulgurants jumelés et fait trop petite. Je me la garde donc de côté et décide de transgresser mes dernières résolutions, en commandant un Abaddon de la bonne vieille époque fin 90's avec qui je "switcherai" les armes. Bon, j'en trouve un incomplet à 4 neurones, c'est pas cher^^.

Sanguinius

DSCN0644

 Malgré mes appréhensions, il se monte plutôt bien, malgré des ailes d'anges en métal plutôt lourdes. La figurine est grâcieuse et l'assemblage se fait sans souci, la qualité italienne ! 
Je dois juste prévoir deux petits trous pour les tiges des pieds que je creuse dans la résine avec la pointe d'un cutter.

Abaddon

Je lui arrache sa "Serre d'Horus" dont je rabote le point de montage puis l'assemble sur son proprétaire légitime, cette opération se déroule sans soucis majeurs et la main du maître de guerre du chaos devient plus menaçante.
Je retire Abaddon de son socle normal pour le fixer justement sur un 40 mm "vaisseau" fabriqué par Forges des Confins, même pas besoin de creuser de trou ni de le surélever comme je l'ai fait pour ses deux comparses.
Je manque un peu de piéces détachées et je je n'ai pas d'arme de tir pour Abaddon... Tant pis, il aura une belle épée de chevalier du chaos, une hache de Khorne provenant d'un kit "age of connard" sur laquelle je soude une bannière plastique d'une étoile du chaos: une version profanée du "bouclier tempête".
Abaddon reste violent mais prend une leçon de modestie: tu ne sera "que" capitaine de première compagnie mon petit gars !

DSCN0647

DSCN0649DSCN0650

Le chevalier sang, le fil perdu et son âme maudite!
J'ai juste rajouté un petit crâne sur le socle vaisseau d'Abaddon car il est plutôt joli niveau texture et se suffit largement. Le Boulot de Forges, c'est de la qualité.
En revanche, les socles en escalier des deux figs de collection sont assez lisses et ne font pas un cercle complet. Je les réhausse sur des socles ronds de chez Greenstuff World, puis je rajoute des petites choses et du sable grossier pour symboliser la poussière et autres cendres.
le petit trio est prêt à sous-coucher...

DSCN0652

 

Bon, c'est de la fig de collec, il s'agit de ne pas rater sur ce coup là!