En attendant un peu de nouveau pour "Kings of war", je poste ici mes premiers pas dans l'arène de "Gorechosen"...
Ok, j'ai largement critiqué la "babylone" Games ici et là mais il faut admettre que leurs derniers jeux "spécialistes" ou plutôt "dérivés", ne sont pas dénués d'intérêt (bien que souvent sources de querelles avec votre banquier(e), sauf si vous couchez avec of course). "Deathwatch overkill" revient sur l'un des aspects les plus sympas, les sectes genestealers, "Gorechosen", lui, aborde un aspect assez méconnu en dehors des joueurs les plus assidus du chaos: le "duel divin".
Bien que le jeu tienne place dans l'époque que j'ai choisi sciemment d'ignorer (age of connard^^), j'ai placé cet article dans le Vieux Monde, parce qu'en fait, le duel divin, sous l'oeil d'un ou plusieurs dieux du chaos, peut se tenir en différents endroits de l'espace et du temps...

01010799003_GorechosenFRE01Or donc mes premiers pas sur Gorfechosen furent à la fois rapides, glorieux comme ils furent lents et laborieux.
J'ai testé la première fois les règles sous l'égide d'un ami bien convaincu par le concept et connaisseur des règles.
Nous nous affrontâmes, moi, le postier grognon avec l'animateur bienfaisant et la bibliothécaire rebelle, que des gens adeptes du sang, n'est-ce pas? mais qu'est-ce qu'on a ri^^
Système très simple placé sur les cartes les "points de rage" et le placement (surtout le placement!), "Gorechosen est à la fois impitoyable et simple à prendre en main: votre perso est un élu de Khorne, avant de tomber, il va passer par plein de stades de blessures, et de rage berseck, en bref, on se poile... A l'issue de la première partie, la bibliothécaire nous étale tous trois, toujours se méfier des femmes^^


Lorsque je me décide à acheter le jeu, je rencontre quelques difficultés mais pour se faire pardonner, le vendeur me fait grâce d'un "Nain blanc" neuf et de sa figurine du prêtre du sang (celle avec laquelle notre compagne de jeu nous a trucidés), encore neuve sous blister qui allait avec... "Vieux motard que jamais", ça en valait la peine d'attendre, j'ai un cinquième larron en plus des quatre de la boîte de base...

848586114280421_1235537423143403_945847578_n

Le collage se passe relativement bien sauf pour le gros balaise avec sa chaîne munie d'un marteau enflammé: depuis que les figs sont conçues par ordinateur, finis les collages cohérents "tête / torse/ bras / jambes", ce serait trop facile de détourner les figurines phares de la gamme il faut croire... Je dois mettre un peu de mastic dans un creux d'armure après en avoir chié des masses.
Comme je suis un prix nobel, je n'avais pas déblisté le plateau et les notices où se cachaient un guide de montage... Bon tant pis, je m'en suis sorti quand même.
Naturellement, j'e fais péter les crânes en résine Fenryll qui me restent. J'aurais pû utiliser des socles 40 mm de chez Fenryll, c'est vrai... J'aurais pû aussi me procurer la toute nouvelle boîte de crânes de chez "Babylone" Games... Cette dernière est intéressante niveau quantité / prix, mais mon attention a été retenue ailleurs, on verra ça le mois prochain...

Toujours est-il que je prévois un "jeu de crânes" par socle et quelques petits clous carrés que je fais passer au travers du plastique par de petits trous creusés au cutter.

DSCN0487DSCN0485

Un peu de sable grossier saupoudré autour des élémanets en cours de collage et le tour est joué, rapide, efficace et boeuf!

DSCN0488

 Une fois que les soudures et décors ont bien pris, j'administre une bonne sous-couche black afin de gommer les défauts et autres "faux raccords" Les cinq héros "officiels" sont donc prêts à peindre..

DSCN0490

 L'idée me vient de faire main basse sur une boîte de "age of connard" contenant 8 guerriers articulés et modulables afin de créer autant de nouveaux héros inédits pour ce jeu...
La partie s'annonce corsée : les figurines de "Gorechosen ne sont pas tout à fait à l'échelle et ont de longs membres fuselés (non madame, rien d'obscène dans cette dernière assertion), là où les blood warriors "ordinaires", bien que loin d'être moches, ont les membres plus courts, et font plus "coffres forts". Ils n'en restent pas moins très chouettes et le kit est entièrement modulable "à l'ancienne". Je pense donc plutôt en faire des guerriers du chaos du futur pour le projet plus lointain (et pharaonique) "Space crusade adventures". Leur modularité m'encourageant à leur fournir des haches tronçonneuses, des sébres énergétiques et autres cyber-coupe-coupes^^
Un moment, l'idée me vient de créer un héros avec deux bustes superposés et quatre bras, mais les jambes n'en resteraient pas moins trop courtes et le mutant ferait trop "bricolage" du dimanche. De guere lasse, je vais garder précieusement les pièces qui me resteront à part, le temps que je trouve une solution.

khorne-bloodbound-blood-warriorsDSCN0492

 "Gorechosen" est un jeu expéditif, vraiment fun, limite un jeu apéro tant il est facile à prendre en main, d'où son succès.
Cependant, comme l'ami qui nous l'a fait découvrir, je pense qu'il peut vite montrer ses limites et risquer de rester un "jeu apéro" justement si on ne bosse pas sur un univers étendu: de nouveaux champions, de nouvelles arènes, la possibilité de s'affronter avec des monstres du chaos, et même des champions d'autres dieux. Ainsi par exemple, les points de "rage", pourraient devenir des "points de puissance" pour Tzeentch, des "points d'extase" pour Slaanesh, et des "points de pourrriture" pour Nurgle...
En clair, il y a du boulot et des possibilités, autant qu'à Blood Bowl, sans rire. Bon, je vous laisse, il faut que je trouve une solution à ce syndrôme des "jambes courtes", ça risque de charcuter du plastique!^^