Un repos bien mérité aidant, je prends enfin un peu de temps pour m'occuper de Dungeon saga.
Oui, tout le jeu de base est bien peint et n'attend plus que des aventuriers hurlants pour salir les dalles du donjon (ils ne mettent jamais leurs patins les saligots! Aucun respect pour la splenduer de Dolgarth^^), mais entre temps, j'ai eu l'occaze de m'offrir "Le retour de Valandor" qui est la suite immédiate de "La quête du Roi nain".
Bien sûr, je suis à la traîne, dispersé par d'autres projets, puisque d'autres extensions ont eu le temps de voir le jour, permettant notamment de jouer contre des orques, des abyssaus (démons), un dragon, ou encore de créer ses propres quêtes. Nous verrons cela en temps utile en essayant de ne pas se faire avoir: il est toujours plus facile d'acheter les extensions d'un jeu lorsqu'il est encore sur le marché quà partir du moment où il devient collector, wallou^^

L'intérieur de la boïte ne contient qque uelques figurines (quoique pas des moindres) et des tuiles originales, toujours aussi belles.

DSCN0465DSCN0466

 Les figs parlons-en: elles complètent celles du jeu de base: 1 troll zombi, 1 archer squelette, 1 spectre nain, 1 fantôme, 1 zombi armuré (un ancien légionnaire basilien quoi^^), 1 squelette avec faux, 1 zombie à moitié nu, et 1 squelette en armure... Ayant décidé de faire preuve d'un peu d'humour, , je décore leurs socles avec des bras coupés (issus d'une inépuisable grappe "vickings"), et même d'un piège à ours pour le troll qui tient un hâchoir dans sa main tremblante, même le troll a le sens du drame^^.

DSCN0459

Les deux figurines les plus "funs" sont bien sûr représentées par les deux protagonistes de la future "psycvhomachie": Valandor (himself) et son adversaire démoniaque (Baël).


Valandor est un héros mythique, qui, à là l'instar de Romulus dans notre monde, vacille entre humanité et divinité... Il n'empêche que j'ai détaché "Val" de son pauvre socle donjon de 25 mm pour lui attribuer un vieux socle 50mm qui dormait dans mes coffres, truc caillouteux que j'avais donné à la base à un héros sur disque volant de Tzeentch. Un dieu n'allait ceratinement pas se satisfaire d'un socle standard n'est-ce pas?

DSCN0462

 Baël est démon mort-vivant (oui oui! Vous avez bien lu, les démons abyssaux de Mantic subissent la mort physique et peuvent être ranimés!).
Forcément, je n'allais pas me contenter d'un socle presque vide, surtout pour le big boss de l'histoire... Je garde de côté son 50 mm dallé pour quelque chose d'autres et je me mets en quête d'un beau socle résine... Je me ravise finalement: je ne trouve que du socle "ruine" standart, facile à imiter avec mes matériaux maisons et pas de beau socle "pentacle" comme celui de mon dragon des abysses. Je décide donc de ne pas retarder plus avant le projet avec une commande de socles: je décore un vieux 50mm usagé avec un mélange de sable grossier, de petites ardoises et de deux éclats de sélénite (bing! ma pierre qui s'est pétée la tronche de l'étagère pendant que je triait des livres!^^). J'y ajoute une main griffue de tyrannide qui semble essayer de sortir des abysses. Pas difficile!

DSCN0460

Le supplément est fin prêt pour la peinture. Je vais mettre quelques sous de côté afin de compléter la collection de ce jeu qui s'avère joli et prometteur!

DSCN0467