Jabberworker ressurection

27 juin 2018

La flèche et l'armure (space crusade adventures)...

Les beaux jours, des congés bien mérités, une jolie lumière, c'est le moment de faire un peu de montage et de peinture!

Sous prétexte de recyclage de petites voitures et autres pièces détachées de ma "casse", cet article risque d'être un gros "poil à gratter "sous l'armure de "Babylone" Games Workshop et ses partisans les plus fervents, vous savez, ceux qui se moquent de vous parce que vous n'avez pas dépensé plus 1500 balles dans une armée plutôt que dans les dépenses du ménage...^^
Ici, il sera question de concepts militaires et de cohérence, de VRAIE cohérence.

Venons en donc aux concepts de véhicules pour la " Garde Impériale" ou plutôt "l'astra Militarioume".
Le char symbolique, c'est le Leman Russ: aussi moche que mal dessiné, j'ai toujours trouvé que c'était une honte de donner le nom du célèbre primarque à cette poubelle  ambulante. Le transport de troupe symbolique de la Garde, c'est le "Chimère", trop large et trop lourd pour franchir les ponts, d'une laideur à couper le souffle.
Sérieusement, vous pensez que ces horreurs sont adaptées au combat sur des mondes extra-terrestres? Moi je ne pense pas...

http_%2F%2Fwwwhttp_%2F%2Fp4

A la rigueur, le transport Rhino est, lui beaucoup plus rationnel: pas trop lourd, mobile, polyvalent à l'extrême, il s'inspire bien sûr de transports du XXème siècle. Il est censé aussi être le véhicule des pionniers de la conquête spatiale, donc on devrait le retrouver dans toutes les forces impériales, pas seulement les space marines et les soeurs de bataille. On devrait même en voir dans des FdP locales, aux mains des maraudeurs, voire des versions désarmées et civiles.


Au 41ème millénaire, l'humanité a au moins avancé dans une domaine, les MATERIAUX.
Or donc, est-il encore normal de voir des tombereaux avec des meurtrières ridicules se battre sur les mêmes champs de bataille que les véhicules eldars avec leurs cockpits augmentés, leurs champs de réfraction et leurs instruments de pointe? Non, clairement pas...

L'humanité est censée être arrivée à produire des verrières translucides en "Titano-verre" ou en "nano- plexiglas" (au choix) aussi résistant que le "plasto-titane", Or donc, les tanks casemate c'est du passé comme les toutes petites meurtrières: mon papa a conduit des chars légers AMX 13 au service sans trop pouvoir bien les diriger, bonjour la casse! Aujourd'hui l'électronique de bord aide avantageusement les équipages de blindés à se diriger sur le champ de bataille, les chars sont plus rapides, plus maniables et ne nécessitent plus que trois gugus pour les utiliser. Sinon, quiconque a déjà conduit une voiture envahie par la buée un matin d'hiver sait que ça peut être dangereux dans la circulation^^.

Au cours de la seconde guerre mondiale, les appareils les plus performants ont été notamment ceux qui offraient a meilleure visibilité à leurs pilotes, j'ai nommé le "spitfire supermarine" anglais, le "foke Wulfe 190" allemand et le "zéro" nippon (le cockpit "bulle").

http_%2F%2Fwwwhttp_%2F%2Fwwwhttp_%2F%2Ftapetus

Tout ça pour dire, oubliez les meurtrières étroites, assumez les verrières, si une technologie peut produire desplaques de blindage translucides, quel est l'intérêt des casemates?.. Aucun, pas plus qu'il n'est pertinent de voir des tourelles sur le toit des véhicules antigrav, sérieux...

Voilà donc une série de véhicules légers et standarts pour les Forces impériales du projet "Space crusade adventures". J'ai choisi les dénominations que j'utilisais lorsque je masterisait un jeu de rôle maison consacré à 40k (à l'époque, ni "Dark Heresy" ni "Rogue trader" n'existaient, tout était fait maison à partir des règles de warhammer V1!). Il s'agit plus de classes de véhicules que de vrais modèles. Il doit exister un nombre infini de modèles de 4x4 dans la galaxie et au sein d'un même régiment, plusieurs types de troupes et de matos se côtoient.


Lunar jeeps de reconnaissance / assaut

 Les "lunar jeeps" sont tout simplement de petits véhicules utilisées aussi bien par les forces impériales que par les civils. Lorsque l'homme s'est lancé à la conquête de mondes inconnus, les jeeps, faciles à entretenir, solides et démontables, les ont suivis.
En version militaire, les "Lunar" ont un conducteur et un servant d'arme spéciale ou lourde. Elles compensent leur fragilité par leur grande mobilité. De toute façon, leur rôle est plutôt la reco et le harcèlement, pas le combat frontal avec des blindés.
J'ai tout simplement armé des petites jeeps 1/43 qu'on trouve un peu partout avec notamment des armes lourdes de motos space marines (bitz pas trop dur à trouver).

 Et pour les mecs assis? on en trouve dans les boîtes de maquettes classique au 1/48, ok, ils sont un peu filiformes mais pour faire un pilote, c'est suffisant.

DSCN1184DSCN1185

 Pick ups d'assaut

J'ai trouvé ces petits camions dans des boîtes de jouets à bas prix. Ils ont une apparence un peu fragile mais ils ont de la gueule, l'un a sa mitrailleuse d'origine, l'autre n'avait plus que son pivôt alors j'i clipsé une arme lourde dessus, je les équipe également d'un fulgurant lourd de coque.
Ils sont aussi mobiles que les "lunars" sauf qu'ils peuvent transporter une demi-douzaine de soldats en plus.

DSCN1183DSCN1182

 

Fourgons d'assaut impériaux

J'ai conçu ces transports à partir de gros 4x4 Toyota années 80. Ils ne sont pas à l'échelle 1/43 mais si on les joue comme fourgons, ils sont parfaits et ont une allure très solide.  On est dans le cadre de mondes imaginaires, pas besoin du réalisme de la maquette "classique". Je les équipe de deux fulgurants de coque et d'une arme lourde sur le toit. Ils peuvent facilement transposrter dix fantassins légers ou 6 spécialistes avec armes lourdes.
Très manoeuvrables, ils peuvent contourner des obstacles et foncer à travers les tirs de barrage (car en vrai combat, je ne donne pas cher d'une chimère face à l'artillerie adverse^^).

DSCN1186DSCN1187DSCN1188

 

Camions blindés impériaux

Encore de la conversion d'opportunité. D'un aspect plus classique. Je pense faire de l'un une ambulance blindée et de l'autre un transport de police pour des "swats" dans le cadre d'un projet "violence urbaine" proche de Necromunda.

DSCN1189DSCN1190

 

 Hammer Jeep

C'est tout simplement la version futuriste du "Hummer" actuel. Très prisé des maraudeurs, ce véhicule transporte facilement 6 soldats et a un blindage appréciable. Il est armé de série de deux fulgurants et d'une arme lourde.

 

DSCN1191DSCN1192

 

Cruiser jeep

Plus petite et légère que la Hammer jeep, la cruiser jeep est un 4x4 polyvalent qui peut emporter six soldats et est armé de deux fulgurants de coque. C'est le véhicule de prédilection du Marauder, on en trouve aussi des versions civiles, armées ou non (les cruiser jeeps avec fulgurants repliables sous le capot font un malheur lors des règlements de comptes mafieux^^). Entièrement fermée, elle a un blindage léger et peut être équipée d'une arme lourde sur pivôt.

DSCN1193DSCN1194

Il me resterait ces "defender" 1/43, acquis à vil prix à convertir^^

DSCN1198

Véhicule de commandement impérial

Idée de dernière minute... C'est un "Fourgon d'assaut" mieux armé, mieux blindé et qu'on peut supposer bourré d'électronique^^
Je l'ai armé d'un fulgurant lourd latéral, doté d'une plaque de blindage de rhino et équipé d'une vieille tourelle en plomb de razorback. Léger, mais vénimeux.

DSCN1196DSCN1197

 

 On passe tout le monde à la sous-couche magique: j'ai obtenu de bons résultats avec celle-ci, trouvé dans un bazar chinois comme on en trouve beaucoup sur Tours.

DSCN1195

 Et voilà un premier résultat... Malgré les différences d'échelle, on obtient un rendu assez harmonieux entre les véhicules, j'ai placé "Jojo le communiste", le garde impérial qui sort tout juste du bataillon disciplinaire pour mieux visualiser.

DSCN1201

 Après ces transports légers, largement basés sur la récup', il me faudrait des blindés plus lourds et mieux protégés type VAB (le concept a encore de beaux jours devant lui, car ces véhicules sont assez rapides, bien protégés et dotés d'une capacité de franchissement amphibie), mais là, ça va être un peu plus tendu. En attendant, j'ai de quoi m'occuper niveau peinture,

That's all folks!

 

 

 

 

 

 

 

 


25 juin 2018

"Pour les grands dieux!" (troisième partie)

Bon allez, je l'avoue, j'ai foiré la peinture de mes soldats du "Djihad de Parkane". Je trouve mes premiers essais de peinture trop sales et trop approximatifs.

Face à de si jolies figurines se pose un problème concret: Faut-il s'en tenir à un shéma fort simple pour tout un "gang", ou faut-il au contraire une peinture individualisée figurine par figurine... Il est certain que je n'ai pas, et de loin, le niveau de gens tels que Wallach ou Mori-Kun, mais la question se pose et ça constituerait un challenge. 
En attendant, j'ai décidé d'appliquer une fine sous-couche noire à la bombe sur mes premiers essais plutôt que de tout détruire et massacrer mes conversions. L'inspi viendra plus tard pour les fantassins!

DSCN1159Les "piétons" sont ratés, mais venons-en donc aux véhicules...

 

Mardouck le "sabre des grands dieux"

Il a été assemblé lors de l'épisode précédent, c'est le "vaisseau amiral" de cette faction, je lui ai ajouté des finitions avec un artilleur tout propre et sa tourelle arrière repensée.

Voici "Mardouck", le vaisseau de guerre du désert. (petite astuce au passage: les figurines d'équipages de maquette 1/48ème, bien qu'un peu fines et élancées, font des artilleurs et des conducteurs corrects pour vos véhicules ouverts comme pour les postes de tir).

DSCN1160DSCN1161

 

Héliogabale, "Le rayon de soleil messager "

J'ai converti "hélio" à partir d'une vielle conversion de camionette "Citroën H". l'engin est déjà peint car autrefois employé pour un projet autour de 40k.

Déjà fort solide et dotée d'une bonne gueule (vivent les offres de lancement des collections^^), l'estafette increvable s'est vue dotée d'un patin de chenille afin de protéger son radiateur mais surtout de nouvelles roues: Je retire non sans mal les essieux et les roues "officielles" pour y insérer des roues plus larges et costaudes, je dois également couper les essieux  (en acier!) à la bonne longueur à la grosse pince coupante. Il faut avoir les doigts d'une fée et les poignets d'un docker dans ce métier moi je vous le dis^^. Pour le coup, l'engin est un peu surélevé et gagne en dynamisme.
Une pièce plastique de clotûre (je suppose) fait une chouette plaque de blindage latérale, tandis que divers accessoires de maquettes et de petits soldats agrémentent ce fourgon.
L'artilleur "Tallarn" dans sa tourelle y était déjà mais la mitrailleuse qu'il maniait est cassée (et perdue), je greffe à la place un double lance-roquettes Ork de 40k qui a effectivement un look très "post-apo et donne un peu de variété.

DSCN1162

DSCN1163DSCN1164

 Zakash, "La vipère de feu et furie"

Zakash a été conçu à partir d'un 4x4 Toyota d'une échelle supérieure de celle des figurines, mais peu importe, à partir du moment où les intérieurs sont masqués et la figurines est convertie, on peut l'interpréter comme un petit camion ou un fourgon. Et puis lorsque l'on voit la taille de certains pick-up américains où l'on peut s'assoir à 4 ou 5 de front...
Le bestiau avait été aussi conçu pour la même campagne de 40k, il est donc déjà armé et peint sauf que sa mitrailleuse a bien tenu (ça pour être solide, il est solide le collage!).
Je me contente de rajouter des éléments tels que les pointes à l'avant, des plaques de blindage, des sacoches et des sacs de sable.
Selon les premières critiques des aminches, mes plaques de blindage sur le pare-brise ne sont pas du plus bel effet: sauf que ces 4x4 là sont un peu spéciaux, leur carosserie est moulée d'un seul bloc en un plastique très solide, agréable au toucher et facile à peindre. Je pense que ces jouets ont été conçus pour résister aux enfants les plus durs^^ Impossible donc de découper le pare-brise à moins d'avoir une fraise de dentiste ou une petite scie de médecin légiste !
Je me contente de coller par dessus, gageons que la magie de la sous-couche et de la peinture harmonisera le tout.

DSCN1165

DSCN1166DSCN1167

Mithra "le grand berger des des vrais fidèles"

Mithra est lui aussi une conversion prévue à la base pour une campagne de 40k dans le désert avec des méchants Orks et de gentils guerriers tribaux motorisés inspirés des Peshmergas kurdes.
J'ai acheté ce vhéicule il a presque quinze ans sur une brocante à une petite fille cro-mignonne qui me le proposait à 20 centimes, je lui ai filé un euro complet car quand même... ça c'est pour l'annecdote de vieux^^
Ce chouette camion tout en métal (un peu rouillé) a une bonne gueule et une cabine semi-ouverte et spacieuse, je m'étais contenté d'y ajouter un conducteur au 1/48 et un co-pilote, un "Tallarn" années 90, je précise que les Jerricans sont "de série" et soudés à la coque.
Au bestiau d'origine, je me contente d'ajouter des sacoches au 1/35ème de blindés américains, de renforcer un peu la cabine, de coller un "bélier de proue" et surtout, je rajoute une arme là où il n'y en avait pas à l'origine. Un vieux gros fling' jumelé Ork fera l'affaire.
L'arrière avait une drôle d'ouverture carrée peu esthétique, je la masque avec une pièce plastique trouvée par terre, sans doute un truc-bidule pour tenir un blister sur un ratelier en magasin, ça ressemble fortement à une porte blindée avec visière mais c'est tout lisse: J'y rajoute une vieille écoutille à fleur de Lys "soeur de de bataille" et le tour est joué.

DSCN1168

DSCN1169DSCN1170

 

Chaque véhicule des "Moujahidins" de Parkane est à la fois des machines de guerre et un autel dédié aux "Grands dieux", j'ai déjà deux véhicules lourds et deux "moyens-lourds" destinés à transporter la tribu guerrière, il me manquerait des véhicules d'attaque et de reco, plus légers... N'ayez crainte, je pense renouveler mon petit exploit de la "Coccin'hell" mais avec une deudeuche cette fois ci^^, entre autres...
That's all folks!

22 juin 2018

"Pour les grands dieux!" (deuxième partie)

Malgré des fins de semaine compliquées et un emploi du temps pour le moins hachuré, j'ai pu continuer plus avant le "Djihad de Parkane", ma faction cultiste révélée il y a peu de temps.

Comme je le disais, les piétons sont à la fois finement sculptés, bourrés de détails et difficiles à peindre.
J'ai assuré une certaine uniformité de schéma de couleur, gageons que les sacoches, holsters et autres fourreaux feront la différence.. J'ai commencé à peindre et ombrager les peaux et j'ai donné un aspect vieilli aux armes avec une base de "bout de feraille", brossé de métal terne (équivalent cultura du "Bolt gun" d'autrefois) puis un petit lavis dilué de noir pur.
Hassan porte des parties d'armure en or châtoyant réhaussé de lavis noisette.
Je me demande toutefois si je ne vais pas la repeindre différemment du reste de ses "Moujahidins" afin d ele démarquer, comme le derviche.
Bref pour le moment, phase d'expérimentations...

DSCN1150

Côté véhicules, je m'attaque dores et déjà au "vaisseau du désert" amiral de cette faction, le "sabre des grands dieux" (il faudra que je me concocte quelques noms traduits en arabe pour la cohérence du groupe^^). J'ai donc retenu ce camping-car allemand en aluminium, magnifique et tout neuf (les fameuses collections à 19,99 avec fasicule^^). Pour le compléter, quelques pièces de fortune qui traînent dans ma "boîte pour véhicules", cela va des armes et accessoires "Gi Joe" achetés en brocante aux pièces récupérées au sol (je marche des km, j'ai les yeux qui traînent, j'en ramasse des kilos) souvent tombées d'une voiture "grandeur nature" d'un portail, d'un compteur électrique..
J'ai aussi des caisses et des sacs issus de kits de petits soldats et même quelques accessoirs "tamiya" en bon plastique pour customiser Abrahms et et autres Hummers au 1/35ème.... Sûr que le bestiau est solide et que je ne suis pas équipé pour d'éventuels forages de fortune (en tout cas si je ne tiens pas à m'ouvrir une main^^), on va rester sur du simple et simplement procéder à des collages.

DSCN1146DSCN1147

Dans un premier temps, je détache les roues, trop petites pour un futur post-apo avec de mauvaises routes et du tout-terrain. Je les remplace par des roues "agricoles" d'une remorque citerne de tracteur pas tout à fait à la même échelle. Mais ça passe crème, si j'ose dire: les petites voitures en jouet ont souvent un essieu en acier et des roues déclipsables.
Au passage, pensez-y lorsque vous faîtes les brocantes, pensez en "casseur": une petite bagnole déglinguée à 10, 20, 50 centimes égale au moins une paire de roues faciles à démonter et en maquette "pro" c'est une denrée rare et précieuse.

DSCN1151DSCN1152

 Une fois les roues changées, je pose à la proue un avant de véhicule "soeur de bataille", un bout de bannière ork et un jeu de sacoche Tamiya. Puis j'agrémente la carosserie de diverses plaques décoratives ou de blindage récupérées ici et là (la grosse plaque noire du toit, c'est une pièce de portillon trouvée par terre à la campagne). le "blindage troué vient d'une grappe de petits soldats à pas cher et servait à tenir des éléments, la meurtrière est une pièce plastique blanche d'interrupetur je pense, retrouvée à moitiée enfouie dans la terre.

DSCN1153DSCN1154

 Je ferme l'immense plage arrière et vitrée de ce magnifique camping-car (quel joli design au passage, la qualité allemande avec des sacs et autres bardas au 1/35ème, puis je monte deux tourelles de tir: une mitrailleuse multitube genre très costaude en mauvais plastique dans laquelle j'insère un buste de garde de Tallarn qui traînait, un lance-flammes issu d'un kit de Land-raider du chaos, monté sur un trépied de tarentule "space crusade" et avec pour affut, un demi-tambour de troll SDA en plastique. J'ai trouvé un buste d'artilleur pour y prendre place. Conversion en 28 minutes chrono et et en 8.5 à chaque bras (je parle du titre de la bière^^).


Il ne me reste que quelques retouches et le "sabre des grands dieux" est ready, il me faut penser à du plus léger, RBN étant davantage basé sur les véhicules que les piétons (et c'est ça sa garnde originalité avec ses activatrions et sa possibilité de tout recycler, RBN, le premier jeu de baston écolo-durable^^). Je pense me ré-occuper de ces vieilles conversions de "citroën H" pour un autre projet (ces camionnettes increvables ont largement été réutilisées par le Viet-Minh puis les Viet-Kongs durant l'interminable Indochine, elles étaient encore très courante quand j'étais môme).
Le défi est de trouver des véhicules "vintage" mais convertis aux "vrais dieux de Parkane", j'ai une
2 cv toute propre, j'espère trouver aussi une 504 pigeot, une 205 rally etc.
Un peu de travail de démontage mais surtout de repeinture s'impose.

DSCN1156

That's all folks, je me remets en plongée, va falloir patienter pour le prochain post je le crains. "Fire walks with you" et vivement la barre des 10 000 maniaques!

DSCN1155

17 juin 2018

"Pour les grands dieux!" (1ère partie)

Au passage, un grand merci à mon 9000ème visiteur, j'avais promis du lourd, j'y viens.

L'article suivant (ainsi que ses suites) traitera, comme son nom ne l'indique pas, d'une faction de "cultistes" post-apo et non du chaos "bien connu" des univers "babylone" Games. Mais que les afficionados se rassurent, il en sera question plus tard.

Or donc, je regarde l'horloge Canalblog et je m'aperçois que j'avais pré-enregistré les premières photos le 14 novembre 2016... Putain que le temps passe vite, je n'avais même pas encore vu mon héros Phénix en concert à cette date, c'est dire^^
Par contre, j'étais en pleine frénésie "post-apo" puisque je découvrais "Red Button's nation" et je préparais de nombreuses factions dans plein de boîtes assorties, voici l'histoire de l'une d'elles.

Le "Djihad de Parkane" m'a été inspiré par plusieurs sources mais en particulier un passage du début de ce roman de SF de Silverberg où une bande de cultiste arrête les automobilistes et les obligent à se prosterner devant leurs idoles bien kitsch, un des héros se met à avoir une crise mystique.

L'idée de base est simple: une bande de gangsters menés par un leader charismatique, Hassan, a eu maille à partir dans les ruines ensablées d'un vieux parc d'attraction ("Parkland") avec les "araignes oniriques" des combattants qui utilisent leurs ventilateurs dorsaux à la fois pour sauter d'obstacle en obstacle mais aussi envoyer les poussières toxiques à leurs ennemis. Hassan, assailli de visions mystiques des "Grands Dieux de Parkane" (en fait des monsteres de train fantôme) a repoussé les araignées oniriques et repris le terrain.
Depuis, il mène une sorte de croisade où se mêlent visions oniriques, idoles païennes et rage guerrière, finies les anciennes addictions, place aux "Grands dieux".

En terme de jeu, le thème de cette faction est "cultiste".

1496_878000

Niveau fantassins rien de très compliqué, j'avais déjà quelques conversions de fantassins légers dans mes caisses suite à un vieux projet foiré de campagne de 40k sur un monde désertique avec des résistants humains inspirés des peshmerghas kurdes... Certains étaient même déjà peints (pas très bien, il faut le reconnaître).

Voici "Abdel Kader", émir et dervish de la faction: c'est un simple "aventurier du désert" en résine Fenryll que j'ai réhaussé avec des holsters de gardes impériaux et un double katana "warzone", il n'est pas exactement le chef ni le prêtre de la faction mais la voix des "Grands dieux, un porte-parole quoi^^

DSCN2960DSCN2961

 

DSCN2962DSCN2963

 

"Hassan l'unificateur" est un grand balaise qui manie aussi bien les armes à répétition que l'épée: j'utilise pour symboliser ce héros, un personnage "warzone" japanisant, un "Mishima" je suppose, très balaise, échelle 32 mm, qui se détachera du reste de la bande.

DSCN2964DSCN2965

 Tous les autres sont soi des vieux gardes de Tallarn en plomb années 90 soi des Haquislams provenant d'un starter de "infinity" et acquis à un prix très très amical (genre 6 fois moins que la leur prix classique à la revente). Jolies figurines, biens sculptées, dynamiques, et dotées de la Kalash emblématique, à mi-chemin entre le fremen de "Dune" et le peshmerga actuel, j'adore.

Leurs armures à un petit côté "Fall out" qui n'est pas non plus pour me déplaire.
J'agrémente juste ces figs de bras avec arbalètes, holsters et autres gaines pour les personnaliser davantage, la peinture fera le reste.

DSCN2968

 

DSCN2969DSCN2970

 

DSCN2971DSCN2972

 

 

DSCN2974DSCN2975

 

DSCN2976DSCN2977

 

DSCN2978

 

DSCN2979DSCN2980

 

DSCN2979

 

DSCN2981DSCN2982

 

DSCN2983DSCN2984

 

DSCN2985DSCN2986

 

DSCN2987

 Pour la couv' de la boîte de rangement (une boîte à cigare en bois, ça va de soi), je fais un petit montage à partir de vraies photos de combattants kurdes... Visez la jolie rousse, c'est une icône de kurde, combattante, chanteuse, égérie...

Juste une petite précision:


En ces temps troublés où le terme même de "Djihad" renvoie à de sales attentats, il ne faut pas oublier que le sens premier est le "combat intérieur" entre le bien et le mal (dans la chrétienté on dirait "psychomachie", dans la psychologie moderne "accomplissement personnel").
Comme expliqué en intro de ce blog, ici, point de propagande ou de message politique, on s'amuse, quitte à donner dans la parodie et la satire. Autant dire que le genre "post-apocalyptique" s'y prête bien.

By9qYq5CAAApPRe_598_399helly-luv-peshmerga

 

les-peshmergas

Sinon presque deux ans après la "création" de ces figurines, voilà un début de shéma de peinture.
J'utilise pour cela une palette simple: base de "vert sapin", brossage successifs de la couleur de base mélangée à du vieux "vert camo" puis un peu de blanc pur mélangé, sur la couche de base, j'applique un mélange de lavis vert et noir  et sur la fin un glacis noir pur très dilué. (à faire avant de rejoindre votre partenaire la nuit, ça aide à patienter^^).
Pour le "Derviche", je décide de le démarquer du reste de la bande: base de "rouge gore", lavis "brun", puis plusieurs éclaircisssements à se de "rouge ang" années 90 dont un dernier avec un eu de blanc donc "rase" commechanterait monsieur Cabrel.

DSCN1142DSCN1143

 

Niveau véhicules... Hum comment dire, j'étais justement en queste et une de mes boîte de rangements s'est déchirée sous le poids des autres, j'ai dû tout remettre dans un vieux carton où dormait mon chat... Pour le coup, ma casse est en partie à ciel ouvert^^

DSCN1139

Je retrouve quelques 4x4 et camions un peu trop propres pour du post-apo que j'affecte finalement  aux "Forces Impériales" pour le projet plus lourd et plus lointain "Space crusade adventures", ainsi que quelques side cars allemands pile à la bonne échelle hérités de sachets de petits soldats d'un célèbre supermarché... Le tri et ls accidents de casse, ça a du bon en fait.

DSCN1140DSCN1141

Je retrouve un grand camping-car allemand tout neuf que je m'empresse de séparer de son socle de présentation avec une petite pince d'électricien puis je rassemble des éléments pour le convertir en véhicule lourd pour le "Djihad très improbable de Parkane", l'avanteure continue!

DSCN1146DSCN1147

 

Allez, j'avais promis du lourd, c'est fait, that's all folks!

16 juin 2018

9000 Maniaques!

Je constate, après un ou deux mois d'absence que vous êtes à présent plus de 9000 à suivre mes délires sur "Jabberworker ressurection", ça fait super plaisir malgré mon irrégularité de mises à jour.
Il paraît, pour avoir discuté avec des gens avec qui j'ai eu affaire pour des figurines, que la verge... euh la verve que je mettais pour commenter l'activité figurinistique y était pour quelque chose et que j'avais sauvé la soirée de certains et certaines en les faisant rire, c'est déjà beaucoup...
pour la peine, je vais envoyer "du bois" avec un gros article sur du post-apo, vous l'avez bien mérité.

2000-maniacs-de-herschell-gordon-lewis

Posté par Napalmdave à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 avril 2018

La cité de la violence (1ere partie).

(Titre outrageusement volé à un film où Charles Bronson "honore" tranquillement sa femme à l'arrière d'un hors-bord en scène d'intro où mes souvenirs ne sont plus bons, bref...).

Il me vient soudainement l'idée de créer, en marge du projet "space crusade adventures", son petit frère basé sur l'inévitable violence urbaine en ces temps troublés de reconquête (rien à voir avec une triste actualité, je le jure, l'idée avait germé avant, et au passage, un grand salut aux blessés de la police et de la gendarmerie. La seule violence acceptée sur ce blog étant la violence ludique).

Les esprits les plus cartésiens me rétorqueront "pourquoi ne pas avoir acheté le nouveau Nécromunda"?
Je vais répondre en plusieurs points:
1. "Space crusade adventures" est un projet d'univers alternatif à 40k, plus cool, plus "z" et situé dans une autre timeline.
2. Tant qu'à bâtir un nouveau projet chronophage, j'aimerais créer ma propre planète, je l'ai déjà fait à de nombreuses reprises dans le cadre de jeux de rôle sur table, je suis tout à fait prê à recommencer.
3. Je suis un prolo donc les kits trop chers, ça va pas être pour moi, vivent l'occasion et la récup'!
4. Je souhaite davantage axer ce projet sur la lutte entre ordre et crime plutôt que sur la guerre des gangs.

A un moment, il m'est venu l'idée de récupérer l'idée d'un monde-ruche de ma propre conception, Kyos, afin de mener à bien ce projet. Je vais y réfléchir, les modalités sont encore à voir. Passons donc de la théorie au concret:

 Ayant été littéralement "possédé" par une fièvre de montage ces dernières semaines, je me suis notamment attaqué à des figurines humaines d'une gamme alternative en armure légère dont le design me faisaient penser aux mythiques "arbitrators" (des warzones années 90 pour ne pas les citer).  Et comme prévu dans un autre article de ce blog, je leur ai greffé des têtes de joueurs humains de "Blood Bowl" afin de leur donner l'aspect du personnage "Judge Dredd", "la loi c'est moi" etc.

Voici donc mes premiers arbitrators maison, équipés casque complet, armure carapace, fulgurants ou pistolets fulgurants (vive la langue française!), lance-grenades...

28951311_170587590413149_2398502788276420608_o28871837_170587653746476_6866679475304660992_o

M'inspirant librement des "panzers" du dessin animé "Jinro Brigade du loup", je crée des "panzerwulfens" en armure carapce renforcée avec casques larges et miniguns. Plus deux sergents plus équipés combat rapproché. Il s'agit là des unités équipées pour "lorsque toute diplomatie a échoué", concrètement, je cherche à éviter les armes trop "crades" telles que les lance-flammes et autres joyeusetés du même genre pour leur préferer les lance-grenades, les fusils, les pistolets et autres armes pouvant être chargées avec des munitions non léthales et bien sûr les matraques, boucliers, entoileurs et autres accessoires de "maintien de l'ordre".

28951275_171115057027069_7123414817620099072_oDSCN0914

 
Les arbitrators, les panzers... ça ce sont les troupes d'excellence, mais il me manquerait de quoi représenter la "base" des forces de l'ordre du futur, j'ai nommé des flics normaux, bien humains, mais avec leur intuition et leur instinct qui les rend plus proche de la population. Ceux qui tournent au café synthétique, qui ont un gilet pare-balles pourri et trop chaud et qui ressentent de vrais remords.

Où donc trouver de telles figs? peut-êtrre du côté de chez Victoria games (ex-mantic) et sa gamme "The walking dead", à voir.

That's all folks!

 

 

18 mars 2018

Aussi petits que méchants (squats du chaos)

Ce soir, je m'attarde sur un aspect peu connu du background "vintage" de Rogue trader que je reprends pour mon projet aletrnatif "Space crusade adventures" , j'ai nommé les squats du chaos...
Forcément, les "modernes" adeptes de terminologies en anglais et qui n'ont pas connu les débuts de Games vont ouvrir de grands yeux en se demandant de quoi je peux bien parler (sutout pas d'immeubles en ruines ni de punks^^).

Il y a bien eu des "space dwarves" adeptes de la grosse moto et de l'artillerie lourde ainsi que leurs équivalents chaotiques, qu'ils aient été partisans d'Horus ou simplement corrompus par les démons.
Un moment, "Babylone " Games, sans doute en manque d'inspiration,  voulait les faire revenir sous le nom de "Demiurg".
les squats (homo rotundus), sont tout simplement des mutants abhumains descendants des premiers colons venus exploiter les vieux mondes mourrants du centre la Galaxie, riches en minerais. Ces mondes sont "voisins" du "Maelstrom", une tempête warp permanente où se réfugient de nombreux prirates, notamment Huron Sombrecoeur et ses "red corsairs" anciens "astral claws".

A une époque, les nains du chaos de l'espace étaient dispos par lot de 25 ou 30 dans la boîte "Chaos Horde" pour le jeu à grande échelle "Epic" et à l'échelle 6 mm", équipés d'armes lourdes et revêtus de la très symbolique armure énergétique. Ils se battaient fièrement aux côtés de marines du chaos sur monture démoniaque mais aussi d'hommes-bêtes, de minotaures et de trolls (oui oui oui, trolls, avec gourdins!).

1_bad5e834dc4bbea458748667cdf25749


Pour le projet "Space crusade adventures", je retourne aux sources, aux racines du chaos: bien sûr les armées de marines du chaos actuelles sont parfaitement incohérentes.
Le bon vieux "classico" Space crusade présentait la vraie proportion de SMC dans une horde: 5 gugus pour une bonne cinquantaine de monstres, renégats, extra-terrestres et autres droïds. On ne me fera jamais croire qu'Abbadon n'est autre chose qu'un super renégat avec plein de troupes "esclaves".
Prenant comme bible le site "Taràn", j'avais décidé donc de convertir mes propres squats du chaos, en prenant modèle sur ce que j'avais vu sur certains blogs (sans doute disparus aujourd'hui).

DSCN0847

 Il fut une époque (début des années 2000) où les nains "blancs" étaient vendus dans de grosses boîtes de seize figurines entièrement modulables avec des têtes supplémentaires, des petites chopes de bière et un gros socle régimentaire (battle v5 ou 6, je ne sais plus trop bien)...
Pour le coup, on pouvait tout simplement mélanger ces kits avec ceux des space marines du chaos et faire des squats du chaos en armure énergétique ou avec "armure carapace" voire "armure primitive".

J'avais desassemblé des conversions de nains du chaos "battle" pour en faire des guerriers squats du chaos. Ne constituent-ils pas la foule d'un Space Hulk cohérent avec les renégats, les pirates et autres aliens?
Vous remarquerez que certains un socle peu orthodoxe: ils datent d'une époque où mon manque de tune était proportionnel au goût ferreux de ma bière d'alors. Je les ai soclés sur des pions de jeux de dés achetés à bas prix en supermarché... n'empêche que le collage est solide!^^

Plus récemment et au gré d'un échange entre amis, je suis tombé sur ces nains méd-fan: bien sûr la première idée était d'en faire des esclaves de mon armée de nains des abysses pour "Kings of war", mais j'ai réfléchi et je me suis dit: les nains des abysses ne connaissent plus le travail de la mine puisqu'ils sont oisifs.
De plus les socles sont ronds. J'ai custoimisé ces "nibelungen" à l'aspect corrompu pour en faire des squats du chaos de Khorne avec toutes sortes de pièces (pistolets en holsters, grenades, épaulières...). 

DSCN0907DSCN0908

 Le "leader" est vraiment beau, je lui coupe un avant bras pour lui en greffer un autre avec pistolet plasma de "Khârn le félon" et je lui colle dans le dos un étendart du chaos. 
Khorne désapprouverait le principe de "sorcier" (et encore, c'est une invention tardive pour rapprocher les univers de battle et 40k) mais certainement pas celui de "prêtre" ou de "technomancien" noir. N'oublions pas que si on en croit "Taran", ce sont les squats du chaos qui ont inventé les androïdes du chaos et autres saloperies robotiques...

DSCN0909DSCN0910

 Très très récemment, tout récemment, je suis tombé sur cette pièce rare sur une page de vente d'un réseau diabolique.
J'ignorais tout simplement qu'il existait ne serait-ce qu'une référence "squat du chaos" en 28 mm pour "Rogue trader", bien sûr je connaissais "Epic", bien sûr, je suis assez âgé ( 38 ans et pas toutes ses dents) pour avoir connu les squats "blancs" et la seconde édition de 40k, mais là, j'en suis resté muet...
Je redresse le vénérable guerrier (1989 tout neuf) et il sera sans doute promu chef squat du chaos !

DSCN0912DSCN0913

A plus long terme, je vais attribuer mes différents nains corrompus à différents champions de différentes entités du chaos, pas en faire une armée à part entière, ce n'est pas le but du projet "Space crusade adventures", on est plus dans un équivalent futuriste et cdomplètement barré de "Warhammer Quest".

Je vais tâcher de débusquer ou de fabriquer de nouveaux "minus" en armure.
That's all folks!

13 mars 2018

" Et l'infanterie peut continuer de crever!"

"Et la flotte à voler..."^^

J'ai pas mal travaillé ces derniers temps, j'ai notamment exhumé de vieilles grappes d'infanterie et réorganisé toutes mes figs ayant attrait au projet "Space crusade adventures".

Il m'est venu à l'esprit une incohérence d'univers très évidente concernant les "Forces Impériales" (je ne parle pas de le "Garde" ou de l' "astra mliilitarioume" dans cet univers alternatif, les forces impériales "conventionelles" sont aussi diverses que variées, tout comme aucun régiment de l'armée française n'est l'exacte copie d'un autre): l'usage systématique du laser...

Les fusils lasers qui font "tiou-tiou", c'est pas mal pour les troupes embarquées genre "fusilier marin", beaucoup moins pour les troupes au sol. Je veux bien la multitude des mondes, le peu de considération pour la vie humaine etc. mais...
A quoi bon envoyer des foules entières se faire sacrifier contre des aliens mieux armés et équipés / mieux armurés / plus nombreux...  avec des équipements merdiques là où la technologie "fin XIXème siècle début XXème" était déjà peu chère et aboutie ?
Le laser est précis mais fait de la lumière et identifie la position de tir... Je ris doucement lorsque je pense que des troupes légères comme les catachans en sont équipées.
Par contre, pour des troupes de vaisseau, c'est tout bénef': faciles à manier, légères, et rechargeables sur une prise de courant, comme un simple transpalette...

J'ai donc décidé de faire mes derniers "cadiens" tous pareils et déjà montés, des troupes de défense orbitale ou des des "fusiliers marins" en cas d'assaut d'un vaisseau impérial par les sombres forces du chaos...
Il y a de quoi faire en ce sens, après inventaire, j'ai genre une cinquantaine de gardes très enrobés équipés "laser" et surtout beaucoup de terminators du chaos (34 au dernier recensement) qui se feront un plaisir de les trucider.^^ 
34... c'est moche l'accumulation, mais je leur ai trouvé un débouché ludique autre que "bibelot dans une vitrine".

DSCN0845

 Pour les kits qui me restent sur les bras, je leur ai adjoint des armes lourdes assez classiques (lance-missiles, fuseurs et autres) mais surtout de smitrailleuses, guns à pompe... issus de vieux lots années 80 "GI Joe": les figs hasbro sont à l'échelle "Inquisitor", 54 mm quoi...

Un pistolet tronqué fait un fusil, un fusil fait une mitrailleuse. Au final, j'ai des armes perforantes et primitivement efficaces pour mon infanterie impériale.
je garde les lance-flammes mais je bannis le bi-bouteilles dorsaux: une balle de revolver égale une torche humaine, comme dans "il faut sauver le soldat Ryan"...

DSCN0904

DSCN0836DSCN0837

 Voici une autre unité issue de vieills boîtes "At 43" , des "unas" (troupes "capitalistes"), j'aime beaucoup ces figurines en plastique pré-peint, un peu moins leurs armes, donc je les ai changées contre des fusils d'assaut issus d'une vieille boîte Warzone. Leurs socles font presque 32 mm et sont un vrai plaisir à décorer.

Les Rackham sont aussi fines et élancées que les citadel sont petites et grosses, mais j'aime bien leurs poses et leurs petits détails. De plus, les équiper "armes ballistiques" s'avère d'une grande facilité: les bras d'arme sont en fait clipsés sur les corps, ils ne résistent pas à la pince coupante, c'est, ou plutôt c'était de l'assemblage industriel. Il s'avère aisé de leur greffer des fusils de "Warzone" et même une ou deux armes lourdes de ma boîte à rabiot. Cool! Je vais essayer d'en trouver encore plus! Le socle fait presque 32 mm mais dans le cadre de "Space crusade adventures", je m'en soucie peu (ayant notamment soclé des personnages en 40 mm), je recherche l'art, pas le gaming.

DSCN0905
I
l y aurait beaucoup à dire et à faire, j'ai récupéré beaucoup de figurines "Warzone" en métal et depuis le temps que j'accumule des figs, des gammes alternatives moins chères que Games et meilleures dans la sculpture sont apparues, donc d'infanterie, il ne saurait en manquer.


Thtat's all folks, RV au chapitre suivant, la peinture...

27 février 2018

Vengeurs eldars simples et rapides.

Rien d'extraordinaire en ce moment mais entre deux escouades sur ma table de chirurgie, je m'exerce un peu à la peinture, histoire de ne pas perdre la bonne résolution prise fin 2017 et pour ne pas rouiller depuis mon dernier projet fini.

Voici donc quelques eldars (oui oui oui, eldars!) récupérés tout récemment auprès d'un ami qui vidait ses tiroirs (pour laisser un peu de place à son impressionnante collection de warhammer Quest). 
J'ai bien l'intention d'utiliser ces créatures dans le projet "Space crusade adventures" ne serait-ce que parce que c'est précisément Crusade qui me les a fait connaître, grâce au supplément mythique "Lattaque des Eldars". A l'époque j'étais ado et j'étais autant fasciné par le design élancé des figurines que par leur historique (je n'avais pas encore fait le rapprochement avec les elfes méd-fan et je voyais Slaanesh comme une monstruosité cosmique pire que la Queen Alien mais de la taille d'une planète^^).
Puis je me suis désintéressé de tout ce qui était elfique: armées difficiles à peindre... et à rencontrer les joueurs, je tombais souvent sur des "winners" peu sympathiques qui étaient là pour la gagne, les armées elfiques ayant souvent été abusées chez Games...
En vieillissant, je vois le monde de manière moins tranchée fort heureusement.

lattaquedeseldars

Voici donc un lot de quatre vengeurs, les geurriers aspects les plus polyvalents et ceux qui devraient être le splus nombreux dans une armée fluffiquement parler et niveau équilibre de jeu... Il m'en faudra plus mais ce seront les premiers dans mes coffres et je n'ai pas l'intention de faire une grosse armée mais plutôt plusieurs petites, accompagnées de suivants (eldars exodites équipés tradis sur dinosaures, alliés divers etc).

Bien que moins mythiques que les vengeurs en métal des années 90, ils restent très sympas, élancés et dynamiques. De plus, leur armure est sobre et donc ils devraient être relativement simples à peindre.

DSCN0829

DSCN0830DSCN0831

Pour ce petit groupe, je me restrins à une palette réduite: ce ne sont pas des arlequins.
J'ai un nombre incroyable de vieux pots de bleu vif (ils n'ont pas bougé depuis plus de vinnt ans!) qui ont du mal à trouver un débouché...
Voici l'occasion de les utiliser. Une base de "Nauseating blue" années 90 assombri de lavis de la même époque, puis éclairci avec des dégradés de la couleur de base mélangée à de l'enchanted blue" et du blanc font la base d el'armure, pas de soucis, ça rend bien.


Les heaumes sont d'abord peint en gris clair plus assombris d'un léger lavis noir avant de subir plusieurs brossages appuyés et humides de blanc pur (entre l'applat et le brossage à sec quoi). J'obtiens un effet pas trop moche, moi qui avais échoué, il y a quelques années à obtenir un bon rendu sur les casques de mes "Sons of Medusa" space marines.


Les crêtes de romain sont peintes d'un jaune soleil clair "pébéo" puis assombries au lavis orange dilué, avant d'êtres éclaircies d'un mélange de la couleur de base et de blanc, puis de blanc pur brossé très discrètement. plus tard, je rajoute des rayures noires que je brosse de gris très clair puis de blanc pur.

DSCN0824DSCN0827

Les gemmes et autres optiques reçoivent un point noir, puis un de "crimson gore" années 90, suivi d'un autre point de rouge vif (blood red années 90) et enfin un petit point blanc.

les bijoux et autres accessoires en or sont peints en shining gold années 90 et juste assombris d'un peu de lavis noisette (je vais les regretter lorsqu'ils seront épuisés ceux-là).^^

Les jupettes reçoivent une base de "crimson gore" assombri d'un lavis brun et éclaircies d'un mélange de la couleur de base avec du rouge vif: le rouge est la couleur qui se passe le mieux d'éclaircissements, dans le doute, n'en faîtes pas.

je galère un peu sur les retouches des heaumes (rendu sale et sur les socles "lunaires"; un tic de peinture, j'ai tendance à déborder sur les pieds des figurines, on dira qu'ils s'enfoncent dans la poussière. Mais ceci n'était qu'un exercice.
A bientôt pour de nouvelles aventures folks!

 

 

Posté par Napalmdave à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 février 2018

space marines black ops (2ème partie et fin): la Ghost division!

Record absolu pour un fossile vivant sclérosé dans mon genre: une escouade de forces très spéciale a été "abattue" en quatre soirs, tiens, je retrouve ma vieille force du temps de la fac, ou presque.
J'ai continué sur ma lancée et décidé de donner une âme aux étranges marines "alternatifs" produits par "Anvil industries", et auquel j'ai greffé quelques "implants" peu catholiques, certains issus des lointaines années 80.

Entre deux séchages de lavis (ma méthode de peinture est simple et funcky mais elle peut prendre un peu de temps d'attente), j'ai pu me renseigner un peu sur cette marque et retrouver quelques photos.
Voici un comparateur d'échelle anvil / "babylone" Gros Woleur et les équivalences, en gros...

scalecomparison2

Je commence, pour poser mes bases de peinture à rechercher des schémas de swats et autres forces spéciales actuelles ou fictives, je tombe essentiellement sur des images de jeux vidéos, ce qui n'est pas forcément une mauvaise source d'inspi: cela fait déjà un moment que les jeux vidéos "modernes" sont devenus aussi cinématiques et réussis niveau graphisme et musique que bien des productions filmiques.
Puis je reprends une bière et me dis: "n'y a t-il donc pas des exemples de peintures de ces figs? Ce serait bien le diable s'il n'y en avait pas au moins deux ou trois"... Ce que je trouve effectivement et ce qui confirme mes premières impressions: il faut un schéma simple et sobre et plutôt inspiré des XXème et XXi ème siècles (j'ai un ou deux livres sur le sujet dans ma bibliothèque, j'aurais peut-être dû commencer par là).

Or donc quelques exemples glanés sur le web...

Exo Painted 1fireteam-full-painted-800x800

SpaceSharksSEALS_16_zps6aca5a5d

 Au final je préfère un schéma bleu sombre plutôt proche du GIGN français et d'autres unités spéciales d'autres pays. 
Je pense à un mix entre armure et souplesse, je repense au bon vieil anime "Jinro brigade du loup" où les "panzers" (super soldats de l'ordre en armures de combat) combattent les criminels de la "Secte" armés de simples mitraillettes et bombes artisanales). 

ei1Xgs1

 

 

Voilà pour le décorum, passons donc à la pratique:

DSCN0788DSCN0792

 Après une sous-couche noire délicatement administrée au pinceau sur les dix gugus (faut être subtil), j'administre un mélange de noir et de bleu foncé pébéo (très proche du bleu électrique de l'alpha légion version moderne, mais je ne saurais vous dire l'équivalent games, je n'achète plus leurs peintures trop chères et aux noms barbares). Puis j'administre un deuxième dégradé avec une touche de bleu supllémentaire. A chaque fois je "brosse" en gardant les creux noirs mais en hydratant un chouille la peinture pour plus de couverture: en d'autres termes j'effectue un compromis entre un applat et un brossage à sec quoi^^
Cela ne met pas trop de temps à sécher et j'applique un premier lavis, noir pur, d'abord discret puis un autre plus opaque, j'y suis allé un peu trop fort, mes "ghost division" (allusion à la 7ème de Rommel comme aux swats) ressemblent un peu trop à des chaoteux bleus genre des Night lords, il faut que je rectifie le tir.

DSCN0793DSCN0794

 J'applique un nouveau brossage plus discret du bleu foncé en question pur (47 de chez pébéo), puis un lavis léger de vieux "blue wash" mélangé à un peu de "black ink" (respectivement première et deuxième édition des peintures, vivent les antiquités!), plus un peu d'eau, j'obtiens un meilleur rendu, ouf!

Je brosse à sec avec un petit mélange de bleu sombre et de balnc pur, puis encore plus légèrement avec quelques particules de blanc pur sur un pinceau sec (le pinceau souffre mais le rendu est pas mal pour un mec qui tremble des mains). Je nappe ensuite toute l'escouade d'un "glacis" de noir très dilué avec de l'eau: je laisse sécher toute une nuit pour éviter des catas bien que je sois un peintre plutôt impatient, pas de choix...

DSCN0795DSCN0796

 
le jour se lève sur ma Touraine adoptive et le soleil, que je croyais mort, livre les figs sous une bonne lumière. Je réitère le brossage hyper léger de blanc pur et je souris, je ne suis pas assez doué pour le truc des lignes blanches mais ça fera l'affaire!

DSCN0798

 Pour les armes et autres détails, je m'interrgoge : qu'est-ce qui ira le mieux avec ce "bleu police"...

Ben c'est tout vu, des forces d'inflitration doivent à tout prix éviter les couleurs trop vives et encore plus les reflets métalliques trop visibles, donc base noire et brossage à sec gris pour la plupart des armes, base "rouille" (bon vieux "tin bitz" première édition) pour les parties "métal" avec un brossage équivalent "bolt gun" et un petit glacis de noir dilué pour finir. Tout au plus je peins deux bijoux en vieux "shining gold" assombri d'un lavis noir dilué. Simplifions, simplifions....
Les armes de corps à corps énergétiques (deux en l'occurence) sont terminées avec du "putrid green" ancienne mode avec lavis et deux brossages à sec mêlés de blanc. Ces armes sont aussi crépitantes que le sabre laser de Vador dans le noir, si on voit la lumière, c'est que le combat est déjà plié.^^
Je ne peux que louer une fois de plus le travail de sculpture de chez Anvil: pas de fioritures, packs dorsaux ergonmiques, pas de risques de se prendre la bannière dans une encadrure de porte, meilleures chances de se replier face au danger... Autant j'ai adoré jouer à "Space Hulk" autant j'ai un souci de cohérence matérielle: envoyer le fleuron de l'humanité contre des saloperies innombrables qui peuvent à loisir broyer une armure terminator peu flexible par la griffe et le croc, mouai bof... L'armure terminator, ce devrait âtre "Iron Man" sans le vol oi course, pas un frigo d'étudiant sur pattes.

DSCN0799DSCN0801

 Passons aux socles: j'essaie de leur donner un effet "béton abîmé", je commence par une base de brun (pébéo) puis j'applique deux brossages successifs de la première couleur mélangée à du gris "souris" clair (équivalent de l'ancien gris "fortress"). Une fois les mélanges secs, j'applique un discret lavis de noir dilué.
J'ai la base d'un NMM (non mettallic metal, une technique d'expert) mais je ne suis point aussi ambitieux, je désire juste du béton abimé et des éboulis.

DSCN0802DSCN0803

 Une fois le lavis sec, j'applique un premier brossage abondant de gris clair pur, puis un brossage léger de blanc pur, l'effet de ruines et de poussières est rendu.
Je paufine les effets en peignant en noir subtilement brossé de gris clair les pochettes et autres holsters et en rouille brossée de métal terne les munitions, pistoelts en rabe et autres bases d'optiques.

Les finitions consistent en quelques points de "putrid green" à l'ancienne avec un léger galcis de vert sombre pour les yeux bioniques et autres lunettes de visée.

Les tuyaux et cables rampant sur les socles subissent des peintures "à part" (couleurs vives et effets de lavis), pour le reste, je laisse l'effet "béton poussiéreux", ma nouvelle unité étant largement formée pour l'assaut de bunkers.

Les décalcos? Pas besoin d'ne faire des sapins de noël, au contraire, je choisis le calice de feu d'une planche "soeurs de bataille" (concept que je n'utiliserai pas dans "space crusade adventures"), des marquages et autres petites écritures de maquettes classiques américaines et russes. La magie du vernis les fixera.
Avant de les vernir, justement, me vient l'idée de marquer leurs noms sur leur socle j'ai la place mais... je ne suis pas assez agile, surtout passée une certaine heure. Je me contente de décalcos "space wolf" allant de 1 à 10 qui serviront à identifier les gugus (sans doute dans le cadre d'un jeu de plateau maison). On y est!

DSCN0804DSCN0805

 Et voici le résultat final dix marines très spéciaux de la "Division fantôme" (je tiens à garder les transcriptions françaises dans le cadre du projet SC "adventures"), allant du spécialiste arme lourde au maître du combat rapproché en passant par le tireur d'élite.

DSCN0810

 Et son membre le pluis emblématique: Frère Tenner au lance-missiles, Le survivant des 18 missions de "Space crusade", à présent muté comme "numéro 10" de la "Ghost"

DSCN0807