Jabberworker ressurection

27 novembre 2016

"The animals" (1ère partie)

A force de parcourir brocantes, magasins et autres rayons discounts, j'ai réussi à réunir pas mal de bestioles, géantes à l'échelle 28 mm et qui me serviront essentiellement pour "Red Button's nation", les fameux évènements hostiles... Bizarrement, ce sont les socles de "nuées" et autres vermines qui coûteront le plus cher, j'en ai bien peur alors que ces monstres là : cela va des dix centimes symboliques au 5 euros le sachet. A la rigueur, ils coutent plus cher de peinture, de socles et de temps passé à les reconditionner^^

DSCN3041DSCN3042

 

DSCN3048

Voici quelques lézards géants en devenir: certains sont en plastique semi rigide et, étant donné la longueur des queues fouettantes, je dois les recoller à une patte arrière pour assurer un peu plus de solidité. Bouts de grappes, petits éléments genre plantes carnivores de catachan et autres bouts de grappes me servent à agrémenter les socles 60 mm: d'autres, en bois, de chez "greenstuff world", devraient arriver d'Alicante la semaine prochaine.

DSCN3050

Ces petits animaux provenaient d'une vieille boîte: ils feront de parfaits objectifs, notamment pour mes "Soldiers of Fortune" qui sont des chasseurs et des animistes (dans le futur sombre, un steack est un steack).
Puis à bien y réfléchir, je greffe des bidons et autres accessoirs sur le dos du grand âne. Ces animaux peuvent porter le double de leur poids sans problème, ils servaient encore à tracter des pièces de 105 mm pendant la guerre du Pacifique^^

DSCN3063DSCN3064

 

DSCN3051

Voyant que je prête beaucoup d'attention à des animaux plastiques, le monstre domestique a décidé de se socler lui même: je vais sans doute le sous-coucher avant de le ranger dans un carton^^

DSCN3052

DSCN3061

 J'ai ressorti à cette occasion des créatures féroces en métal qui auraient pû faire de bons chiens sauvages... Mais leur aspect très surnaturel et leur valeur intrinsèque m'invite plus à en faire des "créatures du warp" pour le futur projet "Space crusade adventures". Pour faire du chien errant, j'ai nombre de loups en plastique et en particulier des loups funestes, avec la gueule pelée. J'agrémente les socles "désert" 40 mm.

DSCN3054DSCN3055

 

DSCN3056

 Dans la précipitation, j'ai aussi acheté des serpents géants, assez chers mais très beaux de Chez Schleich. Notez la qualité de la sculpture et le réalisme de la pose. En vérité, j'avais oublié qu'il n'y avait pas de "serpents géants" à RBN, mais je peux toujours les jouer en lézard... Ou en racheter plus tard pour n'importe quel jeu méd-fan genre dungeon crawling, ils sont très beaux. Les "amphisbènes", plus grossiers, sont de la même marque mais moins chers et plus grossiers: 5 euros la paire de serpents.

DSCN3057

 J'ai un mal de chien à trouver des insectes géants. Pour 4,5 euros j'achète ceux là, un peu mous, trop gros à mon goût, un peu grossiers, mais gageons qu'une fois soclés et peints, ils feront l'affaire. je suis bien tenté d'utiliser la grosse tarentule toute poilue pour faire des farces, elle ferait un malheur... au risque de perdre quelques amis^^.

DSCN3053

Dans RBN, il y a des hommes-bêtes. J'en ai retrouvés quelques uns de faible carrure (enfin de carrure humaine) qui traînent dans une boîte. Je les fixe sur socle désert et les équipe d'une sagaie. Ils auraient encore plus gueule avec des plaques de tôle et autres couvercles de poubelles comme boucliers mais pour l'instant, je n'ai pas ça sous la main. Notons que les "goatmen" sont des cryptides (créatures dont on soupçonne l'existence) assez emblématiques du désert américain, un peu l'équivalent du chupacapra mexicain, en moins célèbre. Il m'en faudra un peu plus cependant: peut être une occasion de recycler les hommes-bêtes statiques de ma vieille armée.

DSCN3058DSCN3060

Harry

Sinon, et comme j'ai aussi mes petits côtés "jaloux et capricieux", je me suis payé un bébé hippo Schleich afin de faire un compagnon d'armes pour "Capitaine Napalmo", un gentil petit âne qui portera ses armes de rechange, son duvet, ses slips et ses provisions... J'ai vu l'idée chez "Raging heroes" avec "Harry", de plus "potame" étant le surnom de mon animal (je n'ai jamais vu un chat faire autant de bordel en se déplaçant^^), c'était raccord. Il faut juste que je trouve des sacs, cartouchières, fûts et autres accessoires à lui greffer et le tour sera joué!

 

Posté par Napalmdave à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


24 novembre 2016

Cyrus, disciple du chaos (première partie)

Vous vous rappelez de ma conversion "à l'arrache" du renégat Daryus Marduck ? Il est tant de vous montrer son "jumau", j'ai nommé Cyrus...
Pourquoi ce nom? Je souhaitais rendre hommage à un grand méchant de space opéra de mon enfance, Cyrus, le savant fou qui commandait un vaisseau plein de mutants menaçant la Terre (sur l'illustration intérieure, il ressemblait plutôt à Billy Idol qui aurait mis les doigts dans la prise, mais bon^^), et puis, c'est le premier qui me venait en tête...

12-Le Mercenaire de l'Espace
ça c'est "Daryus" bricolé à partir d'un corps d'inquisiteur en armure carapace...

DSCN1213

Pour la base de "Cyrus" on part de pas grand chose, enfin, c'est déjà pas mal... Un perso space marine tronc de 54 mm, genre vénus de Milo du futur: certains en auraient fait une statue, mais j'avais autre chose en tête !

DSCN2800

J'avais des armes de prince-tyranide en métal, dont une grande épée d'os et un fouet... trop "anthropomorphé" pour l'idée que je me fais d'un type de Xenos aussi "étranger"^^, par contre, ça cadre parfaitement avec ma vision d'un seigneur de Slaanesh bien trop récompensé par son dieu: un duelliste avec des armes de "senseï" qui ont fini par faire fusion avec son corps.
Je rajoute un peu plus tard une arme de tir de Prince, je ne sais plus trop s'il s'agit d'un canon venin ou d'un étrangleur mais peu importe: ces trucs là n'ont pas lieu d'être dans le monde "Space crusade adventures": je ne souhaite que les stealers et leur déclinaisons, rien d'une créature avec "bio bolter" ou "bio canon". Ce sera un un gros "éclateur sonique" ou "blastmaster".

DSCN2809

DSCN2810DSCN2811DSCN2813

 Comme vous avez pû le remarquer, "Cyrus" est à moitié démon, à moitié space-marine et à moitié squelette: Son cou et sa queue (hin hin!) sont des pièces en plastique de nid tyrannide découpées tandis que sa tête est un simple crâne 54 mm de chez Fenryll. Il me prend un temps l'envie d'y mettre des cornes et des pointes, puis une colerette de feu façon "Ghost rider", mais je n'ai point de green stuff... L'extrême réalisme du crâne me va comme ça dans un premier temps.
Les lames de chitine supplémentaire ssont celles d'un vieux "lictor" tyrannide fin années 90: je ne les ai pas retouchées mais elles épousent parfaitment le dos du personnage, c'est là que je sens que je tiens quelque chose...

DSCN2814DSCN2816

 Le pack dorsal est très lisse puisqu'il vient d'un "deathwatch": je lui colle non sans peine des ailes membraneuses de gargouilles qui traînent, puis un bout d'écouteurs de portable "mains libres" trouvé par terre (il m'a semblé voir un djeunz s'éloigner après les avoir jeté d'un geste rageur) pour lui faire un ampli "sonique", un bitz de tyrannide et un bout de bannière "nains abyssaux" de chez Mantic Games parfait le truc.

DSCN2898DSCN2899

 Les "oreilles" du pack dorsal sont décorées de têtes d'ogres à crocs pointus qui feront de bonnes têtes de vampires. Suffit de les peindre de la bonne couleur plus tard. Le "vide" des épaulières a été remplacé par une idée de dernière minute: en creusant ma cervelle (si si, je vous jure!), il m'est venu à l'esprit que des épaulières pas trop chères devaient se trouver sur le net... Pas sur Games, Forgeworld ou autre site mais... simplement en recyclant les dizaines de pièces d'armure "Saint Seya" en vente d'occasion; sans déconner, ça commence à 2 euros la paire...

Celles de "Cyrus" proviennent d'une armure de "Zéta" des guerriers d'Asgard (regardez la série animée si vous ne savez pas de quoi je cause, vous saurez). Fines et bien sculptées, elles se clipsent parfaitement sur l'armure de base.
Le socle 60 mm a été décoré notamment de pierres tombales plastoche provenant d'un vieux kit mort-vivants battle tandis qu'une vraie vertèbre de cochon de lait sert de vestige d'un squelette géant... Du sable et des petits crânes en résine complètent le décor.

DSCN2900DSCN2901DSCN2903

 Les jambes sont encore trop lisses: au gré des arrivages de pièce, je garnis les genouillères de pièces tyrannides et les jambières de piquettes de véhicules du chaos ainsi que de plaques de "cygor" homme bête. Ma figurine d'Halooween est terminée. Cyrus a acquis une existence à part entière...

DSCN2905

Voici Cyrus placé à côté d'"Absalom" un disciple du chaos de même taille mais converti à partir d'éléments très différents.

DSCN2906

Le même Cyrus à côté de Drayus Marduck, son jumau de conversion maudit. Ils font la même taille sauf que Cyrus a une pause plus dynamique mais Daryus a le bénéfice de ses ailes...

DSCN2907

Cyrus placé à côté de deux autres disciples de Slaanesh: un prince démon de l'ancien temps, une conversion appelée "Knaàl-Zhoriàn, maître des orgies" sur corps de Bel'Hakor et converti selon les conseils du regretté fanzine "troll" de la VPC games worckshop. Et bien sûr, l'inoubliable "Fabius Bile" de taille humaine.

DSCN2908

 Enfin Cyrus à côté d'un Duc du changement converti...

Voici donc un disciple du chaos, maître de vaisseau et bientôt dirigeant d'une force assez cosmopolite qui donnera bien du tort à nos marines.

14 novembre 2016

"Say captain, say what?"

Le petit post à la noix qui va suivre est dédié aux capitaines et aux héros avec boucliers, vous êtes prévenus...

Voici pour commencer la recrue de dernière minute des "Soldiers of fortune": Jeremy le "capitaine".

Jeremiah Smith est un personnage assez singulier : longtemps petit et faible, il ne mesurait qu'un mètre 48 à 14 ans, il faut vite repéré par un recruteur militaire lorsqu'il entra au lycée. A 17 ans, il rejoignait le corps des marines américains et expérimentait toutes sortes de techniques de combat. Ce fils unique d'un papa veuf avait été surtout élevé par la télé et ses Bd de super-héros, jusqu'à en acquérir une connaissance encyclopédique, lui qui était un élève moyen.

Jeremy grandit d'un seul coup, devint grand et fort (presque deux mètres) et athlétique, à la grande fierté de son petit père^^.

Puis le point de rupture... Envoyé avec son unité donner une correction à une bande de talibans, Jeremy et les siens tombèrent dans une embuscade dans une maison piégée. Un engin explosif manqua de le rendre unijambiste mais un bon médecin réussit à le réparer... physiquement mais pas mentalement. Jeremy prit alors conscience de sa fragilité d'humain et repensa aux morts civils, notamment ceux causés par sa propre armée. Il fut réformé des marines après de violentes crises d'hallucinations.

Devenu "inapte" au combat, Jeremy s'investit dans diverses causes humanitaires en Amérique et c'était toujours un spectacle de voir ce colosse bercer des orphelins et des bébés malades. Lors des dernières élections avant l'apocalypse, il était plutôt républicain mais il se désolidarisa rapidement du candidat en place, trop virulent et surtout raciste, lui qui avait eu des camarades noirs et asiatiques dont il gardait un souvenir ému et de bonnes relations. "DJé" était avant tout un homme émotif et un brin naïf, pas trop préparé à un avenir plus que sombre, sauf que...

Lorsque le pire se produisit, Jeremy vivait dans une cave dont il ne sortait guerre que la nuit pour tromper ses mauvais rêves et ses insomnies, c'est ce qui le sauva. Il survécu en mode "fœtal" pendant des jours avant de reprendre ses vieux réflexes de guerrier : piller des corps, d'emparer de ce qu'il pouvait et fuir le nouvel ennemi, en l'occurrence les robots.

 Il se rallia sans problème aux Soldiers of Fortune qu'il pensait d'ailleurs, alors, être les seuls humains survivants. Lui savait se servir des armes les plus exotiques, il connaissait tout de la guerre et de l'héroïsme. Pour eux, avec son bazooka, il abattrait les pires ennemis et les plus grosses bêtes. De par son univers Bd et son passé de bon militaire, DJé s'était bâti une nouvelle identité de héros !

DSCN2958DSCN2959

Pas difficile de convertir Jeremy: j'avais une vieille figurine de catachan avec lance-missiles en métal blanc et déjà mal peinte. Je me suis contenté de l'assembler, de la re-socler et de lui armurer le bras non tireur: un bouclier rond de « battle » lui fera un pendant à celui d'un de ses héros Marvel favoris tandis qu'une épaulière frappée d'un symbole saint le protège des tirs d'armes légères. Et ce sera mon seul fantassin armé d'un lance-missiles, merci!^^

Venons-en maintenant au deuxième super-héros avec bouclier de Jabber, j'ai nommé "Napalmo".

Napalmo, c'est la figurine qui pose lascivement devant mes gros monstres et mes véhicules depuis quelques temps afin de donner l'échelle. A la base, c'est juste une figurine "Void" de Viridien avec lance-flammes et tri-bouteilles.

Dans ma folie chirurgicale récente, je décide d'en faire une fig mascotte de blog... Je vire le tri-bouteille rigide sur son dos (mais je le mets précieusement dans une boîte à rabiots). Puis je trie quelques éléments "symboliques" qui vont me permettre d'en faire un truc marrant...

Comme son créateur, le futur "Captain Napalmo" se doit d'être aussi endurant qu’insatiable : je remplace simplement le tri-bouteille du Lance-flammes par un tonnelet ogre en plastique, puis j'accroche un quartier de viande provenant du même kit ogre. Les socles "biohazard" sont de vieille reliques trouvées sur evil bay, je ne sais plus quel fabricant ni pour quelle gamme les fondus mais ils sont simples et classe : "Captain napalmo" aura son socle raccord avec le papier peint du blogo... Par contre, je me décide pour un socle 40 mm rond afin de lui donner une certaine présence.

DSCN3004DSCN3008

 Une pièce d'armure de mort-vivant années 90 donne un peu de relief au casque de "Captain Napalmo" (on dirait bun casque Uruk-Haï^^), surtout, afin de donner un côté "chevalier blanc" au personnage, je lui colle un chapeau de robot "Eden" qui fait finalement un superbe bouclier genre "captain America", il n'en faut pas plus !

DSCN3018

DSCN3019

Un peu de tessons de coquillages pour décorer le bord du socle et le tour est joué... Demeure une question, comment donc vais-je peindre ce bougre?

Posté par Napalmdave à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 novembre 2016

Daryus Marduck, l'ultime transformation du blasphème

Daryus Marduck était LE personnage central de mon ancien projet lié à space Crusade warhammer 40k : le chef d'un chapitre prestigieux dont les ailes ont été salies après les horreurs commises sur son monde par l'Inquisiteur Khôr au nom de l'Empereur...


J'ai, depuis, abandonné 40k et son background pénible pour développer le mien propre, alternatif, à partir des bonnes idées glanées dans les petits livrets de "Space crusade", j'ai nommé ce projet "Space crusade adventures" (à défaut de mieux) mais ça, ceux qui suivent le savent déjà. Dans "SC adventures", l'empereur est vivant, le monde reste ultra-guerrier, mais sans la bigoterie, les machines de supplices et autres encapuchonés du Moyen-âge^^.
Les photos qui suivent datent donc d'il y a un an tout rond, 2015, une année que je croyais plus atroce que la prochaine... je me trumpais... pardon trompais lourdement...

Dans l'univers de "Space crusade adventures", Daryus reste un personnage important, un pilier de l'invasion chaotique car il s'agit tout de même, excusez du peu, d'un général de division (oui oui division, pas chapitre) space marine converti à la cause de l'ennemi.

Plus petit... pardon plus jeune, j'avais déjà dessiné mon généralissime puis cherché à le convertir: d'abord à partir d'une figurine de "Khârn le félon" dont j'avais changé la tête et les bras (le corps était très "cool"), puis à partir d'une figurine de terminator du chaos sur laquelle j'avais greffé des parties d'une fig d'Abbadon le fléau... Le résultat restait trop petit et ne me convenait pas: comment un héros aussi menu se fait-il obéir de princes-démons? D'un autre côté, je n'aimais pas trop l'idée que Daryus perde toute humanité au point de devenir un démon avec des cornes et des mutations...

Puis mon esprit fit "Eurêka"!... Je me rappelais qu'il existait des versions géantes de nos personnages favoris (cultistes, xenos, inquisiteurs, marines du chaos...) pour le jeu "Inquisitor" au 1/35 ème ou 54 mmm. Il me semblait même qu'il y a avait un sorcier marine du chaos que j'ai recherché en vain mais bon... au hasard de mes pérégrinations cybernétiques, je me suis procuré deux figurines d'"Inquisitor" qui se sont avérées finalement assez complémentaires. Celle d'un inquisiteur et celle d'un marine "Death watch" (capitaine Arthémis je crois). Avec quelques ajouts "monstrueux", je tiens là de quoi faire des prince-démons, ou plutôt, des "disciples du chaos", un peu plus majestueux que la moyenne.

Les pièces sont d'occasion mais en bon état. Tout juste peintes pour une première couche. ... à peine.
A bien y réfléchir, l'inquisiteur en armure "carapace" 54 mm fait déjà une jolie base même s'il fait petit par rapport au capitaine "Arthémis (trop petit même). Je prends donc le torse, les jambes et les épaulières mais dégage dans un premier temps la tête et les accessoirs, notamment les renforts d'épaulettes, les sachets et holsters, la tête (que je garde précieusement)

DSCN1183DSCN1186

 Sachant que ce sera un personnage central et qu'il doit "en jeter", je colle simplement le tronc d'inquisiteur sur un socle rond 60 mm "haut", le socle 40 mm m'ayant déjà été livré décoré avec du petit grillage et autres fioritures.

DSCN1189DSCN1190

Partie la plus tendue de la conversion: je colle les ailes lourdes et métalliques d'un duc du changement afin de lui donner plutôt des ailes d'anges que de démon (Daryus est violent mais est persuadé de son bon droit et se prend pour un ange déchu). Les ailes ne se clipsents plus tout sur mon "Duc" après décapage mais se tiennent à peu près normalement sur le dos armuré de cette fig. Je m'use les nerfs et la peau des doigts mais ça finit par tenir!

DSCN1200DSCN1202

Niveau tête, je jarte la croix d'inquisiteur pour faire une couronne de pointes du chaos extraite d'une grappe de véhicules. Je colle à la ceinture les accessoires et grenades du capitaine "Arthémis", puis ses bras sur les emplacements d'épaule. Le bolter est honteusement customisé de pièces de véhicules du chaos pour faire un combi "lance-flammes lourd / bolter géant", un bout d'emblème dragon haut-helfe surmonte les canons de l'arme. La main qui tient l'épée est juste assemblée dans une position différente ; je taillade la lame avec une pince coupante pour en faire une arme baroque. Puis je rajoute un rabiot de pointe sur le pommeau. Pour les fanfreluches: un motif de bouclier haut elfe fait un joli médaillon et une cape d'elfe noir un joli tablier....

DSCN1204DSCN1206

 Je me décide finalement (à défaut de mieux, j'aurais préféré une coiffure plus "misfit" et chevelue) à coller la tête d'"Arthémis" qui est sévère et pleine de cicatrices. Puis je garnis le bord du scocle de piques et trophées de véhicules du chaos (partique, ils servent vraiment à tout!). Des plaques de chitine tyrannides (il m'en faut plein!) assombrissent le personnage et rendent son armure plus baroque tout en chachant certaines décorations trop "cul bénites"!^^

DSCN1211DSCN1210

Et voilà le travail ! Daryus a donc une allure d'ange perverti mais pas exempt d'une certaine majesté^^ Les esprits chagrins me diront que les bras sont un peu longs, mais c'est le chaos après tout... Cette conversion rapide et "à la noix" n'était que le "tir d'essai" d'une idée de détournement des figs 54 mm. Très prochainement, je vous montrerai ce que j'ai fait du corps sans tête d'"Arthémis", je viens de finir une autre conversion (bénis soient les différents fournisseurs de pièces qui m'ont permis de la finir dans les meilleurs délais).
Vous voyez donc Daryus poser avec avec plusieurs potos du chaos: un bersecker en armure énergétique normale, un grand champion de khorne converti et agrandi par un ami il y a des années déjà et un terminator du chaos.

DSCN1212

DSCN1213

That's all folks! Le prochain bourrin disciple du chaos répondra au doux nom de Cyrus et sera consacré au fléau des Eldars, j'ai nommé Slaanesh!

02 novembre 2016

May day: On a besoin de renforts!

 Il est plus que temps de vous révéler, chers lecteurs, les nouvelles recrues de la bande de survivants "Soldiers of fortune" pour "Red button's nation" qui est décidément une source d'éclate à pas cher pour tout bricolo qui se respecte^^
Comme vous avez déjà pu le constater, je ne suis pas en retard sur les véhicules, non, c'était plutôt de nouveaux "héros de fortune" dont j'avais besoin, c'est chose faîte puisque j'en ai recruté huit nouveaux, ce qui monte la bande à 17 hommes et femmes, et oui, un peu de mixité: j'ai apporté un chouilla de touche féminine!

Cependant, très inspiré par une limousine trouvée en brocante, je n'ai pas pu m'empêcher de construire un nouveau véhicule moyen: "Ravenclaw"

Ravenclaw

DSCN2789DSCN2790

La base est donc une limousine cabriolet au 1/43 ème payée 20 centimes^^ Elle est en bon état à l'exception de la barre chromée, cassée en deux, un bon point de glue "gel" et c'est réparé. Le véhicule est joli et parfaitement en adéquation avec le background de Végas.

DSCN2791DSCN2792

Fouillons à présent la boîte à rabiots: je trouve des boucliers et symboles morts-vivants de battle qui me serviront à protéger les roues tout en les décorant. Deux plaques qui viennent d'un ancien compartiment à piles de je ne sais plus quel jouet serviront quant à eux de plaques de blindage de flanc: c'est un cabriolet, pas besoin de trop de portières, on saute dedans^^ Comme arme, un grand fusil à pompe venu d'un sachet de petits soldat fera un parfait canon à chevrotine: c'est fluff, ma bande traque les grosses bêtes pour se nourrir. Un moment je pense greffer un lance-roquettes puis je me ravise, le véhicule serait trop surchargé... Laissons ça à un lourd!

DSCN2793DSCN2794

En guise de proue, je trouve des piques avant de rhino soeur de bataille, très gothiques, parfaits pour le concept! la tête d'animal est un crâne de corbeau en métal provenant d'un bijou pas cher qui n'a pas tenu très longtemps sa couleur... Tant pis, ça fera une jolie pièce!

DSCN2795

Or donc: les piques se collent sans soucis sur la rainure du pare-choc de la bagnole et le crâne de corbeau est soudé au capot. Pour l'habitacle arrière, l'espace vide devant les sièges se voit ajouter non pas un mini-bar mais une caisse d'accessoires de petits soldats qui fait pile la bonne dimension^^ Deux éléments de proue de rhino space marines qui n'avaient plus leurs pointes s'avèrent de bonne largeur pour constituer une "cage". Une plaque de plaqtique trouée ferme l'arrière tandis qu'une écoutille de rhino récente fera un bon poste de tir.

DSCN2796DSCN2797

L'arrière étant un peu "lisse", je colle une pièce d'étendart homme-bête... J'écrirai sans doute un slogan sympa dessus^^

DSCN2798DSCN2799

J'agrémente l'habitacle semi-ouvert de décorations gothiques et j'ajoute une gargouille en guise de pot d'échappement. Pour l'arme, je creuse un petit trou et je fixe solidement le canon, puis je lui ajoute une pièce métallique: une lunette de visée, c'est toujours mieux pour pas se rater, surtout quand on chasse des auroches radioactifs...

DSCN2808

Une petite plaque de porte "space crusade" en rab' me permet de fermer le poste conducteur et de le solidifier. Ravenclaw est ready!


"Y M C A!"

Passons aux renforts humains... Bon, j'avais déjà un terassier, j'ai maintenant un indien, me manque un flic et un militaire^^ Plus sérieusement, j'ai fouillé ma grosse boîte de figurines en vrac à la recherche de concepts originaux. L'idée est d'avoir une identité de "héros" bien visible et de donner un petit surnom à chaque combattant.

DSCN2828

 

Silver snake dit "l'Indien"

DSCN2833

 ... ou "El indio". Silver snake, de son vrai nom Nick, est un pur descendant des Sioux mais il n'a quasiment pas connu sa réserve natale. Son père était un riche tenancier de casino (et d'ailleurs Warren, le cow boy, a travaillé pour lui) qui lui a payé de bonnes études et offert une place sûre. Pour autant, Nick a un temps décroché de cette vie huppée pour embrasser le métier de cascadeur et de comédien. Il a décroché de nombreux seconds rôles dans des séries et des films d'action. C'était un acteur assez célèbre qui avait une propriété en banlieue et une jolie femme blanche... Puis est venue la guerre. Nick est "revenu à l'état sauvage" après l'apocalypse, arborant un nom tribal et des aspects folkloriques de la culture amérindienne. Le cuir de ses accessoires est en partie faît de trophées, ce qui lui donne un aspect assez inquiétant de près. Pourtant, c'est un être calme qui parle par énigmes et paraboles, d'un ton toujours égal. Silver snake déteste particulièrement les robots qui l'ont traqué comme un animal dans la ville et adore se faire des "scalps" avec des plaques de métal, des fiches électroniques, des câbles... C'est un bon tireur et un individu agile qui rend bien des services à la bande, notamment à la chasse.

Cette figurine est un mercenaire Nécromunda que j'ai améliorée avec une lunette de visée pour le fusil, un nouveau bras maniant un arc, l'arme noble des indiens, et un carquois dans le dos. Silver est un combattant polyvalent aussi bien à distance que de près.

 

John Doe, le "Lonewolf"

DSCN2836DSCN2835

 

"John" apparaît comme le plus fou des soldiers of Fortune. Il faut dire qu'il était déjà bien allumé avant la guerre et que des années de solitude dans le désert ont balayé ses derniers repères... John était un de ces obnubilés de l'apocalypse et du nouvel ordre mondial qui pensait dur comme fer que le "jugement dernier" était inévitable. Simple employé de supermarché, il a investi toutes ses économies dans un bunker et constitué des stocks de survie, tout en s'entraînant au maniement des armes. Individu peu aimé et regardé avec suspicion, il a toujours été seul et n'a d'ailleurs jamais eu le désir de se mettre en couple et d'avoir des enfants, à quoi bon puisque l'avenir réservait le pire ? Peu avant la guerre, John s'est ingénié à effacer toute trace de son existence: papiers, empreintes, présence sur Internet... Jusqu'à adopter le surnom de "John Doe". Il est d'ailleurs douteux qu'il subsiste encore un "vrai" John sous le personnage.
Hélas, les prédications de John se sont réalisées, alors sans travail, il était cloîtré dans son bunker le jour où les ogives balayèrent l'Amérique. Il s'en est sorti indemne...
John a un temps survécu sur ses réserves puis a revêtu sa fidèle combinaison à la recherche de nourriture et de médicaments... L'enfer était à la hauteur de ses craintes et il a dû disputer sa pitance aux mutants et aux bêtes sauvages. Il porte d'ailleurs un manteau en peau de chien féroce confectionné par ses soins. Silencieux, discret comme une ombre, il a un temps pu jouer les fantômes dans les montagnes... Hélas, une bande de pillards repéra sa petite garçonnière dans le désert et s'en empara. Malgré de furieux combat (il revenait la nuit pour attaquer ses ennemis), le Robinson du désert dût abandonner sa précieuse retraite et fut poussé à hanter les rues de Végas.

Il finit par rallier les Soldiers of Fortune: ceux-cis visaient un immeuble où il s'était retranché et il avait commencé par les prendre pour cible... Capturé, John Doe réalisa qu'il ne pouvait pas continuer à vivre seul dans cet enfer s'il ne voulait subir une mort rapide et déplaisante. Depuis, il met ses compétences de survie au service du groupe.

John a une technique de combat basée sur le silence et la discrétion: j'ai pris pour base une fig de maquette d'avion 1/48ème, aéronavale, en combinaison et lunettes. Un fusil laser de la Garde réhaussé d'une lunette de tir et une arbalète constituent son arsenal. La cape en fourrure de loup de "Mordheim" renforce la fig un peu chétive et donne un côté bartoque au personnage.

 

Sayid, "le boucher"

DSCN2838DSCN2839

Même si ma bande n'est pas exactement une bande de cultiste, elle voue un culte "animiste" à la chasse et aux animaux. Si Nathan est le chef incontesté, Sayid en est le chamane ou l'aumônier!
Sayid a quitté son pays, l'Irak, à l'âge de deux ans avec ses parents, des chrétiens. Garçon dur à la tâche, il a vite caressé l'espoir de devenir un grand cuisinier des palaces de Végas. Très vite, son habileté et son talent ont été reconnus et il a même été félicité pour sa spécialité: le civet de lièvre chasseur. Hélas, comme tous les arabes américains, Sayid s'est vite heurté au mur des discriminations et s'est vu fermer des portes prestigieuses... Juste avant la guerre, le jeune homme travaillait dans les cuisines d'un hôtel de luxe sous le surnom de "Sam". Son talent pour le désossage et la découpe de la viande était reconnu et il n'était pas rare que les stars viennent le voir en cuisine ! Il garde de cette époque quelques photos jaunies et froissées...
Pourtant, c'est après l'apocalypse que Sayid s'accomplit ! De corvée de chambre froide le jour du bombardement, il se cloîtra et vécut caché avec des réserves de nourriture. Il dut fuir les ruines de son hôtel, repérées par une meute de chiens redevenus sauvages et manqua de peu de servir lui-même de repas...
Il trouva toute sa place au sein des soldiers of fortune car si tuer les bêtes est une chose, savoir les préparer en est une autre. Sayid reprit son vrai prénom et son nom de héros, "le boucher". Il a gagné en force et manie habilement sa tronçonneuse d'écquarisseur. Il est toujours amusant de voir ce grand type expliquer comment préparer les carcasses avec une grande patience, surtout lorsqu'on sait avec quelle fureur il mène les traques !

Sayid a pour base une figurine de Catachan que j'avais commencé à convertir en pirate de l'espace: un bras à épée de Mordheim lui fait un gros couteau aiguisé. Je lui greffe un bras avec tronçonneuse (l'armure sur le bras lui évitera de fâcheuses coupures) tandis qu'un holster contient un gros pistolet idéal pour l'abattage. Un gros quartier de viande issu d'un kit ogre décore la fig et une "jupette" de space marine lui fait une sorte de tablier.

Jamie, "Le Gentleman"

DSCN2851DSCN2852

Jamie est un des membres les plus jeunes des Soldiers: il n'a que 19 ans, un des nombreux enfants recueillis par Nathan et qui a grandi en enfer... Jamie s'est vite bâti un univers de princes, de mousquetaires et de romance pour se défendre de l'horrible réalité. Il a lui-même choisi son nom dans un livre à moitié brûlé de sa collection. Il y était question d'un certain jamie Lannister qui n'avait ni cicatrices ni impact sur son armure car ses ennemis n'avaient pas le temps de le toucher^^
Très vite, Jamie a pris en horreur la barbarie de son époque pour se tailler un costume de héros. Il est le plus serviable et aimable de la bande mais n'en reste pas moins aussi fou que ses compagnons... dans son genre. Excentrique, Jamie refuse la plupart des armes et accessoires technologiques et se bat "à l'ancienne" comme un duelliste. En cela, il ressemble un peu à Warren.
Toujours propre, courtois et serviable, c'est Jamie qui est en général envoyé en ambassade: les gros durs ne se méfient pas de lui (à tort, il est d'une efficacité remarquable à l'épée), les femmes et les enfants le trouvent rassurant avec son physique lisse, ses manières et sa voix douce.

J'ai construit Jamie à partir de bitz Mordheim et warhammer battle: un manteau à jabots, un bras avec épée et un autre avec pistolet à poudre, il refuse catégoriquement les revolvers et autres PM ! Seuls son legging et ses chaussures d'escrime sont modernes: j'ai pris une paire de jambes de guerrier eldar noir et ai comblé le creux avec une cartouchière de Catachan. La tête est celle d'un Haut elfe (avec le brushing et le col, ça en jette!). Une rapière dans son fourreau venue d'un vieux soldat de plomb parfait le personnage!

 

"Ils nous violent, on les tue!"

... devise des combattantes peshmergas anti Daesh, que je salue au passage!^^ Hé non, le monde post-apo n'est pas tendre pour les femmes mais cela ne veut pas dire pour autant qu'elles vont se laisser faire, bien au contraire. Voici maintenant mes quatres recrues de charme pour les Soldiers of Fortune.

DSCN2827

 

Séléna, "l'exécutrice"

Séléna a toujours été garçon manqué... Il faut dire que cette cinquième fille d'un mâçon guatémaltèque a dû souvent se faire respecter par la parole ou par les poings, que ce soit de ses frères ou des gars du quartier.
Malgré un tempérament belliqueux et intraitable qui lui a valu quelques sanctions scolaires, Séléna était la fierté de son lycée avant guerre en remportant des concours de cultrure générale (avec des "battle" orales) mais aussi en tant que boxeuse. Elle représentait l'archétype de la fille d'immigré bien intégrée... Sans l'apocalypse, elle se serait inscrite à l'école de police, son rêve, mais tout ne s'est pas passé comme ça.
La guerre a ravagé sa banlieue, balayant les maisons de bois si familières comme un château de cartes. Après avoir erré dans les ruines encore saupoudrées de cendres radioactives, Séléna a été faîte prisonnière par un clan d'esclavagistes... trop rebelle pour être revendue, elle est devenue leur martyre, jusqu'à ce qu'elle parvienne à s'enfuir, à moitié nue et crevant de faim. Par chance, elle trouva sur son chemin de quoi se vétir et s'équiper. Elle n'a, depuis, qu'une seule obsession: laver les humiliations qu'elle a subies, au nom de toutes les femmes de l'âge de l'apocalypse!
Il a fallu beaucoup de persuasion aux Soldiers pour la convaincre de les rejoindre: au cours d'une traque aux bêtes, elle s'est retrouvée encerclée par la bande: s'étant montrée rétive aux mots doux du "gentleman", le "terrassier" a dû employer la manière forte, une bonne claque!^^
Depuis, Séléna a appris à aimer ses compagnons d'infortune et à moins détester les hommes: la bande du vieux Nathan n'est pas parfaite mais reste très humaine comparé aux loups qui rôdent dans le désert.

Séléna est simplement une vielle figurine "void" en plomb que j'ai agrémenté d'un étui, d'une croix d'os sur son socle et d'un trophée à la ceinture, le bras d'un salaud sans doute^^

DSCN2840DSCN2841

 

Bobbie, "La vagabonde"

Roberta a quitté sa maison triste à mourrir peu avant la guerre. Cette jeune femme de 21 ans ne supportait plus ses parents bigots ni son frère, un bon à rien violent et alcoolique. "Bobbie" était une idéaliste qui lisait énormément, en cachette, et avait des idées libertaires dans une famille "bien pensante". Très vite, elle a décroché de l'école et a même redoublé deux classes. Puis elle a eu pour projet de vivre sur la route. Elle a tout renié, y compris son prénom, qu'elle déteste, pour adopter un diminutif.
Bobbie est loin d'être stupide, elle comprenait très bien les intrigues politiques qui se liaient avant guerre mais avait décidé d'un mode de vie sans réseaux, sans attaches, et en contestation de la société de consommation. Avant la guerre, elle cumulait déjà des petits boulots et autres méthodes de survie avec pour seuls biens quelques objets et fringues dans son gros sac à dos. En quelque sorte, elle était déjà préparée à un âge difficile mais pas à se point là...

Son rêve d'errance est devenu cauchemar lorsque le désert s'est peuplé de robots tueurs et de bêtes féroces, mutantes. Bobbie porte surtout sur son visage les stigmates de la fureur d'un "petit ami" rencontré lors de son errance et qui l'a lardée de coups de poinçons, sans doute sous l'effet de quelque folie en poudre... Depuis, elle porte un masque, elle qui était si belle.
Un jour qu'elle marchait, à bout de forces, un nuage de poussière l'a dépassé: les "Soldiers of fortune". Elle a refusé de les suivre dans un premier temps mais la voyant tomber dans le rétroviseur, Joey, "le pilote", pila. Lucius et Jamie n'avaient plus qu'à cueillir la petite fleur beatnik et la sauver bon gré, malgré... Soignée et revigorée, Bobbie la libertaire trouva en les soldiers une nouvelle famille proche de son idéal.

Bobbie a été convertie à partir d'une flingueuse post-apo en résine de chez Fenryll. J'ai du la changer de socle, cassant un pied dans l'opération (arghl!). Bien que très vieille, la fig est assez jolie comme cela, je lui rajoute juste un sac à dos avec pelle américaine et une épée d'un kit catachan.


 

DSCN2843DSCN2844

 

Cassie "La mécano"

Cassandra était heureuse avant la guerre: cette jeune femme avait toujours été la cible de ses camarades féminines qui moquaient sa grande taille et son manque de "beauté" ce qui fait qu'elle s'est toujours définie comme une personne laide mais intelligente. Rapidement, son vocabulaire et son manque de pudeur l'ont rendue populaire auprès des hommes. Sa passion de la mécanique ne date pas d'hier: elle travaillait dans le garage de ses parents et avait une passion secrète pour la course. C'est tout naturellement qu'elle est devenue tout d'abord mécanicienne pour une célèbre écurie de rallye, sorte d'écuyère des temps modernes, puis pilote d'essai sur circuit... A la veille de la grande course de Daytona beach, elle fut victime d'un spectaculaire accident dont elle ressortit miraculeusement presque indemne: une multitude de blessures inesthétique mais rien de cassé... Un mois plus tard, elle se découvrait enceinte de son mari, Randy, un autre mécano. Cassie la maligne décida de raccrocher un peu les gants et devint chef d'atelier dans une entreprise de pièces détachées où elle était chouchoutée par ses collègues hommes, le pied...
Puis l'enfer, un flash nucléaire, Cassie se réveilla dans un enfer d'incendies et avec du sang sur les mains. Rien n'avait survécu, y compris son bébé. Elle erra de nombreux jours, à moité consciente dans les ruines, puis tomba enfin inconsciente en entendant un bruit de moteur gonflé familier.
Cassie a rallié les soldiers of Fortune comme mécano experte, eux qui n'avaient aucune connaissance des machines et avaient pour ainsi dire, volé la plupart des biens dont ils avaient besoin. Sans mari, sans bébé, elle avait trouvé une nouvelle raison de vivre, elle serait une super-héroïne des nouveaux temps!

Cassie est une "flingueuse" issue d'un blister Fenryll. J'ai change son socle (au prix d'un peu decasse, aïe!). La figurine en elle même est assez sympa malgré son âge: je rajoute juste des accessoires "garde impériale" à la ceinture pour symboliser son métier, notamment un scanner auspex de space marine qui servira d'outil de diagnostic électronique. Pas trop besoin d'en rajouter!

DSCN2845DSCN2847

 

Mina, "la comédienne"

Whillemina a migré avec ses parents de sa Slovaquie natale bien avant guerre. Son père étant roadie puis technicien d'éclairage sur des tournages avant d'être appelé pour des petits rôles à cause sa "gueule", Mina s'est rapprochée le monde de l'art et du cinéma, puis des stars d'Hollywood.
Très vite, elle s'est faîte remarquer comme une gamine talentueuse qui n'avait pas vraiment sa langue dans sa poche. Elle provoqua le scandale à une fête d'école avec un costume assez provoque... Heureusement, elle ne fut pas renvoyée. Elle devint la présidente du club ciné de son lycée, les meilleures années de sa vie! Elle y apprit tout, l'art du discours, des masques, les effets spéciaux, l'histoire du cinéma etc.
Peu avant la guerre, Mina se fâcha avec son père adoré: il rêvait de la voir danseuse classique, elle ne jurait que par le cinéma. Elle devint effectivement modèle pour des magazines puis actrice de seconds rôles et de série, souvent dans des rôles peu habillés en total décalage avec son potentiel et sa culture.
Le jour de l'apocalypse, elle tentait de rejoindre seule Végas dans sa parodie de véhicule achetée la veille avec un chèque soutiré à son papa. Elle survécut en restant dans sa voiture et en jeûnant. Au cinquième jour elle se décida à marcher le long de la route déserte. Alors qu'elle se croyait perdue, déshydratée et en proie à des hallucinations, elle entendit un bruit assourdissant: "Mad mustang" qui bombait en éclaireur... Elle raconta une belle histoire à Joey et Cassie, leurs occupants et profita de cet "auto-stop" très providentiel.
Depuis "la comédienne" assume pleinement son rôle: héroïne, femme fatale, excellente tireuse, espionne, elle a touit appris sur le tas!

Mina est convertie à partir d'un flingueuse de chez Fenryll. Sa pose est dynamique: je la découpe proprement de son socle carré avant de la recoller sur un socle rond de la même gamme avec crânes. Son pauvre fusil à canon scié est réhaussé d'un bitonio de "battlefleet gothic" qui laisse penser qu'elle manie un fusil de précision. La figurine étant très peu vêtue, je lui donne un bout de cape du chaos battle^^ Puis j'ajoute un holster de pistolet sur un des bas et des grenades sur un autre: une tueuse se cinéma est née!

DSCN2848DSCN2849


A l'heure où j'écris ces lignes, les 17 membres de la bande ainsi que "Ravenclaw" sont sous-couchés à la main et à l'ancienne. Je suis acculé à la peinture pour les prochains articles hey hey hey!

Posté par Napalmdave à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


16 octobre 2016

Hey ho! Hey ho! Nous on vient du chaos!

Elle est pas neuve celle là... Seuls les lecteurs de la première heure des vieux "Grimoire" auront compris la private joke!^^

Petit message à la noix plein de tofs pour vous dire que le projet "Nains des ténèbres" commencé vers 1996-1997 est en voie d'achèvement. Je sais, de loin, on dirait un vieux tas de féraille, mais il faut savoir qu'il y a peu, le tout était sans cohérence et prenait la poussière dans des cartons. Regarde Grimma, tu la vois ma grosse armée?

grimma étonné

 

Trève de plaisanteries: j'ai achevé le truc avec une unité de 40 "décimateurs" (tromblons) qui m'a demandé un peu de taff de modélisme et de conversion, y compris de la pose de mastic, discipline dans laquelle je vais finir par exceller aussi sûrement que les légions de mâçons et carreleurs portugais de ma région^^ Il faut dire qu'il s'agit en fait d'une boîte d'arbalétriers / arquebusiers nains ordinaires sur lesquels on rajoute des éléments métalliques... Pas avares en pièce les gars de Mantic, il me reste plein de rabiots arquebuses, arbalètes et même un nain blanc complet... J'ai agrémenté certaines figurines de touffes de poils issues du kit "cygor / Goghonh" qui s'est avéré être au final une vraie poule aux oeufs d'or. Voilà comment créer des barbes rèches sans avoir à sculpter!^^

DSCN2703

 

 

Pièces maîtresses

DSCN2705DSCN2706

DSCN2707DSCN2709

 

DSCN2711

 Voici enfin le général de cette armée, il m'en arracherait presque une larme d'émotion si je pouvais encore pleurer... 1996_2016, il faut que j'atteigne l'âge "de raison" pour avoir enfin les moyens d'un général sur dragon^^

J'ai négocié à prix d'ami un dragon zombie assez dynamique dans sa pose que je colle sur un socle "scribor miniatures" chaos (en résine). A l'instar de la manticore de Darkash le funeste, le dragon des abysses (car le livre de Kings réserve les dragons des Abysses aux dominateurs, seigneurs laïques, là où les ferromanciens, sorciers, chevauchent des hybrides) se voit attribuer un siège pour son cavalier: la deuxième partie de la cloche du kit "Gorghon" et pour dossier, une brassière de Gorghon avec des cornes et une tête de mort.

Le "dominateur" nain des abysses est brodé squr le vieux seigneur nain du chaos 1997 de citadel: sa main, depuis lontemps coupée, est remplacée par celle d'un orque avec cimeterre de "Ragnarock" tandis qu'un bout de pagne de buveur de sang de Khorne fait un petit écu assez pratique pour un cavalier tout en étant baroque. Un flingue d'eldar noir dans un étui finit de "raffiner" mon général. Un personnage est né!

 

DSCN2713DSCN2714

DSCN2715DSCN2719

 Après moults efforts et moultes embûches, je parviens enfin à recoller les ailes en plomb de ma Lammasu 1997, pour consolider le tout, un coup de mastic liquide tamiya... Je greffe d'un côté un encensoir, de l'autre, une vieille tête de fléau d'armes "chronopia". La créature est fixée sur un socle de ruines naines "scribor miniatures" agrémenté de deux diablotins issus de la boîte de "décimateurs". Le sorcier nain du chaos 1997 fera un parfait "ferromancien".

 

DSCN2720DSCN2722

DSCN2723DSCN2724

DSCN2725

 Pour le deuxième sorcier, j'ai récupéré un cavalier seul encore neuf que je monterai sur le "Grand Taurus" de mon vieux seigneur de guerre (qui lui, a un dragon des abysses donc^^). Après un long combat contre les ailes en plomb, consolidées au mastic liquide, je colle quelques quolifichets. Le socle a été décoré par un vrai bout d'os coupé et plat d'un côté trouvé dans une rue lors de mes pérégrinations professionnelles... Et non, c'est le genre de truc qui m'arrête, je ne suis pas vegan^^ Je décore les creux avec des crânes plastiques et résine de différente taille. Simple mais effet garanti ! 

DSCN2702

 Je suis récemment tombé sur deux monstres en résine et métal pour le vieux jeu Chronopia, et à vil prix... Ils feront de parfaits "grotesques" des super hybrides au dessus du "centaure-taureau" de base. J'ai eu un mal de chien à en trouver un troisième et j'ai du donc acheter une autre boîte de Chronopia... en Espagne! Mais bon, avec Evil bay et paypal, les désirs sont rapidement comblés... pas le compte en banque par contre^^

 

Et voici plusieurs vues de la "Horde", plus de hobgobelins (je les ai mis de côté pour un autre projet) mais pas mal d'esclaves orques, beaucoup d'artillerie et bien sûr, une pelletée d'infanterie lourde. Il ne devrait plus manquer beaucoup d'unités à ma collection en dehors de quelques références purement Mantic tels que les berseckers... Il me reste quelques fig surnuméraires qui devraient me servir d'équipages pour des machines de guerre et autres délires^^

DSCN2733DSCN2734

DSCN2735

 

 

 

DSCN2736

Sachez que l'accumulateur compulsif que je suis a dores et déjà réuni une base d'armée de la Harde, quelques futurs Varnghurs autour du personnage de Darkash et songe aussi à une armée de la "Confrérie" (humains ascendant table ronde), pour ce dernier projet, je vais loucher du côté de "Warlord games" avec ses boîtes historiques à 30 euros les 43 fantassins, enfin, avant que la livre sterling ne reparte trop à la hausse et que le Brexit ne nous impose d'éventuels tarifs douaniers...

Posté par Napalmdave à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 octobre 2016

"Qui c'est qui descend des désolations du nord, et qui chevauche une belle manticore?" (feurste parte^^)

"... C'est Darkash le Funeste!".

Qu'est ce que j'ai pu faire suer mes camarades de l'époque avec mon général du chaos de l'époque (1997, c'est le temps des dinosaures pour beaucoup de lecteurs, pourtant, j'existait déjà)^^.
A l'époque, j'avais 17 ans et déjà je brûlais d'impatience à l'idée de conversions étonnantes... Aujourd'hui, j'en ai 37 et j'ai un peu plus de pratique, surtout, j'ai retrouvé ma vieille figurine dans une boîte à rabiots. Alors le délire continue...

A la base, Darkash était un vieux "chevalier de la peste" de chez Heartbreaber (désolé, je ne retrouve pas de photo d'archive), couvert de gros bubons perlant de son armure et armé d'une lance très baroque qu'il tenait à deux mains. Puis, sot que j'étais à l'époque, je l'ai converti pour qu'il soit un hérault de Khorne plutôt que de Nurgle... (frénésie et armure du chaos versus un point d'endurance, tout ça tout ça, j'étais jeune, faible et influençable... )

J'avais donc viré les bubons par quelques coups de limes inesthétiques et coupé la lance (oh misère!) pour changer la position des bras (l'idée était d'avoir deux bras armés). A la base aussi, le gugus est un fantassin aux pattes écartées,.. Un camarade de l'époque qui était plus costaud que la moyenne, avait gentiment bandé ses muscles pour obtenir un autre écart de jambes et en faire un cavalier (non non madame, rien d'obscène, c'est pour faire progresser l'art^^).

DSCN2655

 Le vieux "Darkash" est à droite, usé par des années de stockage sauvage et des frottements avec d'autres pièces, mais il a tenu bon (c'est du plomb, 14 francs français le champion à l'époque, 18 francs le monstre genre ogre ou minotaure^^).

La monture que j'avais affrétée pour lui, une conversion à base d'animaux plastiques, a disparu depuis longtemps. L'idée me vient de lui trouver une nouivelle manticore. Un coup de Ouaibe et c'est chose faite: 16 euros sur "Evil bay", la manticore en métal ailes plastiques,  déjà assemblée et subtilement sous-couchée, bien emballée de surcroît! Perso, je trouve ce modèle moins statique que la vieille (la manticore du sombre nécromant au nom imprononçable) tout en étant mieux sculpté que la toute dernière version de la manticore portant un seigneur du chaos... (petit rappel, en 1997, il n'y avait aucun général du chaos sur monture en dehors des personnages spéciaux, il fallait le bricoler soi-même^^).

La manticore...

DSCN2658DSCN2659

La bête, pas très chère et très bien emballée donc, est livrée sans socle et sous-couchée, ça tombe bien, j'ai un socle 50 mm avec une zone "vierge" pour percer un petit trou au couteau de maquettiste (il était autrefois surmonté d'un basilic Ral-partha, la première monture de Darkash, que j'ai cédée à un ami fan de warhammer quest). Le reste du socle a des graviers grossiers, pas de soucis, je vais rédcorer ça^^. 


Puis l'obligation est de monter une selle sur la créature: je ne vois pas "Darkash" monter "à cru" ça rendrait mal, ça ferait cul. 
Heureusement, il reste des pièces de "Gorghon / cygor" en stock et en particulier une cloche que je n'ai pas utilisée. Je la découpe en morceaux pour ne garder qu'un "arc" qui me servira de siège. Mais la fig de Darkash penche dangereusement en arrière. Il lui faut un dossier.

DSCN2661DSCN2662

 

DSCN2663DSCN2664

 

Au final, une "colerette" à une corne issue du même kit de "ghorgon / cygor" fait un très bon dossier. Je vire juste deux pointes à l'aide d'un cutter bien tranchant et je comble le vide entre la selle improvisée et le dos de la manticore par une cape en peau de loup issue d'un vieux kit de Mordheim, l'ancien plaid de pique-nique de Darkash sans doute^^. Ayant acquis récemment des rabiots "morts-vivants, je garnis le flanc droit d'une sorte d'échelle de corde et d'os et d'un squelette-trophée (Darkash est kitsh et il assume, il est un enfant de 1997^^). Sur l'autre flanc: une chaîne avec tête de moôôrt et une pierre sacrée au bout de filins, manque plus que les dés en peluche hé hé hé!
La monture est prête.

 

Un homme, un monstre, Darkash...

DSCN2665DSCN2676

 

Pour combler les bras déformés de "Darkash", je colle un bout de lame ork à la main gauche puis l'idée me vient de faire un collage solide à la doite (la plus musclée depuis l'an 97 worf horf horf^^): pas question de lui greffer une épée ou une hache qui se péterait forcément à la première manip. Euréka! Mon "Ghorgon" homme-bête avait une lame de poing que je ln'ai pas utilisée et qui fera une sorte de faux primitive: je la colle et j'ai un poing d'attache à la min droite et un autre contre le corps. Parfait! Je bricole juste une poignée avec un crâne "Fenryll" en guise de pommeau et un bitonio "gorka Morka" (un moyeu de roue de moto je crois) en guise de soudure: primitif mais joli d'aspect et surtout solide!

Ses jambes s'avèrent encore trop serrées: pas de souci, entre 1997 et 2016, j'ai gagné beaucoup de force, le nerd est devenu un peu plus carré que la moyenne, Et hop, un nouveau supplice pour la figouze^^ L'avantage du plomb, c'est quie c'est un métal souple.

Afin de masquer les coups de limes d'il y a vingt ans, je pense dans un premier temps à munir mon personnage légendaire d'une bonne cape en fourrure de gangsta-rappeur... Lâs, ça ne colle pas avec mon dossier de selle improvisé alors que potententiellement, la figurine se clipse parfaitement (c'était pas fait pour s'assembler ensemble mais ça marche!^^). Tant pis, je soupire et je fouille dans la boîte à rabiots. Je colle finalement des cornes hommes-bêtes et un petit décor crâne sur le haut du dos, "ça fera le job" comme dirait madame.

 

DSCN2672

Le socle est recouvert de colle vinyl et agrémentée de sable, petits cailloux sculptés par la mer, d'un joli coquillage façonné par un ver marin qui a déménagé depuis, et d'un crâne 54mm en résine Fenryll. Tout ça, c'est du "vite-fait bien fait", je pense aux propos très juste d'un ami qui dit souvent: "le socle, c'est une figurine à part entière". Mais bon, je suis impatient d'en découdre.

Darkash le funeste est prêt à être sous-couché et repeint (pour servir de vitrine) voire à reprendre du service: j'ai arrêté battle aussi sûrement que mon chanteur favori a arrêté la picole, je ne me mettrai pas non plus à "Age of connard", faudrait pas me prendre pour une tanche^^ Or donc, j'ai là potentiellement un chef de guerre "Varanghur" pour "Kings of War". Comme je vois beaucoup de joueurs anciennement "guerriers du chaos" revendre leurs armées, je ne saurais que trop leur conseiller de zyeuter "Empires inexplorés", le supplément de chez Mantic et de m'imiter: rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme!

Posté par Napalmdave à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 août 2016

Les "Gorgoth towers" (Blood Bowl): 1 ère partie.

Depuis quelques temps, j'avais envie de me constituer une équipe de Nains du chaos pour "Blood Bowl": bizarrement et si ce jeu n'a pas toujours été mon favori, je dois avouer qu'il est très réussi techniquement et qu'il offre plein de possibilités de récup' et de conversions. 
Une très bonne expérience de jeu  autour de "Blood Bowl team manager" (j'ai réussi, sans connaître les règles à écraser mes aminches avec 60 points) m'a décidé à sauter le pas (il faut dire que l'ami qui me l'a expliqué est ludothécaire de métier et a une âme de diplomate, ça aide^^). Jolies cartes, du fun, mais passons donc au support "dur" j'ai nommé la figurine...

pic122274681fqkqqbyul-_sl1500_

Mon équipe est née de bric et de broc: ayant décidé finalement de conformer ma vieille collection de nains des ténèbres selon "Kings of war" certaines figs me sont désormais superflues, les autres (en particulier les hobgobelins) carrément inutiles (tout en restant collector). D'autres auraient pu faire des "héros" des "tortionnaires" ou je ne sais quel "esclavagiste" mais passons, le jeu "must go on". La gorge sérrée, je sors un cutter bon marché et je charcute quelques "champions d'unité" en plomb (les nains du chaos "historiques" sont morts avant avant l'alliage "white metal").

DSCN2475

Le "postulat" général est que mes "Gorgoth towers" sont les principaux rivaux des "Zaàr-Naggrund Ziggouraths", aussi sûrement que Lyon ou Marseille le sont pour Paris au foot... Enfin, vous avez compris l'idée chers lecteurs^^.

Les "Gorgoth towers" sont l'équipe vedette de "La Tour de Gorgoth" une forteresse perdue au sein des déslations nains des ténèbres... Sauf que j'ai pas mal de tonneaux et de décors d'origine "marine" dans mes bitz. Il me vient donc à l'esprit que les "GT" sont en fait des vétérans de la (petite) marine nain du chaos: ils ont servi dans un ou plusieurs destroyers lance-fusée et on vu du pays, certains joueurs ont rapporté de leurs voyages des armes et des techniques de combat "exotiques". Ils sont assurés d'une bonne longévité, ils ont le temps^^.

DSCN2489DSCN2490

 Bien que n'ayant pas de compétence, les hobgobelins ont le même profil qu'un humain et sont, bien entendu, beaucoup plus pervers et retords..
J'avais déjà sept joueurs récupérés au hasard des ventes "evilbay", je les ai juste augmentés de bitz "elfes" et "eldars noirs " (notamment pour les lames) voire tyrannides (pour les pointes). un des joueurs est une vielle Ral-Partha (à moins que ce ne soit une "Grenadier") avec une armure "japonisante". Des servants de la désormais inutile "balliste hobgobeline" complètent le tableau: ils ont la pause, je leur ajoute les accessoires.

DSCN2485

DSCN2486DSCN2487

L'épine dorsale de l'équipe repose sur les bloqueurs nains du chaos: on ne peut pas dire qu'ils soient très adroits au jeu de ballon (ils comptent sur les hobgobelins pour cela) mais ils ont de la classe: leur métier, c'est de jouer le joueur et pas la balle et ils sont très doués pour ça.^^
Je greffe à certains nains noirs des "cestes" ogres que je peindrai couleur cuir pour le dessous: je pars du principe que ce sont des gants de combat, d'où la disproportion^^ . Je convertis trois champions en plomb "qui ont de la gueule et du talent", un artilleur de lance-fusée,  et deux guerriers en plastique de récupération. Les petits tonneaux sont issus d'un kit ogre acquis à vil prix auprès d'un gentil garçon, les parties organiques sont des restes de grappes tyrannides qui me servent d'"écaille de dragon marin" ou encore de "vertèbres de krakens"^^

DSCN2483DSCN2484

 Pas de soucis pour les deux centaures-taureaux règlementaires: ils étaient déjà amputés de leurs armes en vue d'un projet "blood bowl" par leurs anciens proprios. Je les socle sur 40 mm rond puis je sors mes cellules grises: l'un d'eux voit ses mains remplacées par des pièces ogres, l'autre a un bras agrémenté d'un demi-tambour de marauder du chaos sur lequel je colle des lames d'eldars noirs, l'aventure continue!...

DSCN2480DSCN2481DSCN2482

 Pièce maîtresse bien que solitaire: le minotaure^^^. 
J'ai bien des "minos" dans ma réserve et depuis peu mais je décide cependant de donner sa chance à un une figurine issue d'une vieille boîte de "warhammer quest" et déjà soclée sur 40 mm rond. Assurément, pour qu'il soit éligible à "Blood bowl", le minotaure dot être "renforcé" niveau armures. Une plaque ventrale d'ogre et un bouclier d'homme-lézard "fait le job" dans un premier temps, mais je décide de couper et de souder un petit bout de chaîne en fer blanc pour relier ces éléments: réalisme assuré! Main gauche, je remplace la main gantée par un "coup-de-poing" ogre, main droite, je coupe l'arme et euh... un tonnelet ogre se clipse parfaitement sur la main devenue vierge. J'y ajoute un poing armé issu d'une grappe "Gorgon / cyghor".

DSCN2576[1]

 La magie de la sous-couche fait le reste: mes "Gorgoth towers" ont cessé d'être des bricolages pour accéder à une certaine sainteté sportivé: la suite au prochain épisode^^.

 

Posté par Napalmdave à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 août 2016

Fondations et bouts de féraille

Juste un petit message "généraliste" à la noix de pécan entre un petit retour au sources et un prochain départ pour une manifestation "geek".
Je reviens de mon pays natal bien reposé et avec plein de feraille à transformer. Je n'y retournerai pas tout de suite, car il y a le pays natal et le "chez soi"^^

DSCN2387

Point besoin de venir de l'autre côté de la Méditerranée et / ou d'une zone de guerre pour se poser la question de ses origines et du "chez soi", surtout lorsque les questions affluent: "pourquoi persistes-tu à vivre ici?", "Tu es si dur à bouger?", visiblement, la stabilité déroute dans cette société du résultat. Bien que rouillé, je suis solidement ancré sur mes positions et pas trop décidé à me laisser dicter ma conduite... Et ce sera tout pour la psychologie de bazar, merci^^
DSCN2546

Parlons donc de bazar^^: Malgré un vrai pépin de vraie bagnole, je n'ai pas renoncé à acquérir plein de petites bagnoles dans une échoppe "U" de campagne, les mêmes dont je m'interrogeais sur la provenance récemment. Au final, pour en avoir vu sur des remorques au cul de camping cars brittons, j'ai fini par savoir ce dont il s'agissait: ce ne sont pas des "golfettes" (leurs pare chocs sont trop costauds, leurs roues trop hautes), mais d'un nouveau modèle de "buggys des sables". J'ai donc racheté huit de ces petites choses en vue du projet "Space crusade adventures". Je n'ai pas réussi à les retrouver sur le net: la grosse étiquette apposée sur les boîtes me fait davantage penser à un lot "import" acquis chez un grossiste et "échoué" dans cette supérette de campagne.

3.90 neurones la petite voiture "friction avant": c'est un peu cher mais elles ont une bonne gueule et sont pile à l'échelle "28 mm": elles sont en fait plus grosse que le 1/50ème inscrit en dessous, mais bon, peu importe, c'est toujours moins cher que de la "vraie" buggy pour adultes et pas de frais "de porc", adjugé vendu! Elles seront parfaites pour les "forces impériales" voire pour les space marines.

Je profite d'un passage dans un Hyper U voisin pour acheter un camion benne de la même marque allemande "Die cast metal" avec un plastique rigide de très bonne qualité. Il servira de base pour le truck du "Vieux Nathan", mon chef de convoi des "Soldiers of fortune"...

DSCN2572

 

Pour la suite (et fin) du convoi, j'attends une commande très spéciale qui servira de véhicule amiral. Bon au moins, si je me foire une première fois, il y aura une deuxième chance!^^

$_57

 

Pour "Space crusade adventures", projet beaucoup plus lointain, j'ai récupéré plein de bitz de boyz orks (la piétiaille du chaos selon le background de Space Crusade). 

 

DSCN2573

 

J'ai pu monter quatre orks "mécaniacs" avec armes customisées (ils sont très courbés, ce ne fut pas une mince affaire) plus sept orks avec "flings". Dans l'univers de la deuxième édition de 40k, Orks et Humains ont en commun les armes "boilts" et lourdes", il faudra que je revisite cet aspect...

DSCN2574

 

Ayant procédé à beaucoup de montage et à la remise aux normes "nains abyssaux" de "Kings of war" by Mantic, j'ai mis de côté d'une part mes vieux hobgobelins (devenus inutiles) et un paquet d'orques noirs plastiques... Tant mieux, j'ai besoin de "Boyz" en armure lourde. Une fois soclés sur 25 mm rond et équipés d'armes un peu plus "technologiques", les anciens orques noirs feront de bon Boyz^^, je n'ai pas l'intention de me construire tout de suite une armée orque Mantic, le but étant de faire de la place à la maison, pas d'en réoccuper^^

DSCN2575

La suite au prochain épisaode, that's all folks!

 

Posté par Napalmdave à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2016

"Soldiers of fortune" (RBN): troisième partie

Suite du making of de ce gang motorisé from Végas (ou du moins ce qu'il en reste^^)...


Après avoir confectioné des véhicules rapides et lourdement armés (voire un peu gros bills^^), j'en viens aux véhicules "nourriciers" basés sur la survie, c'est à dire la chasse et le transport. C'est le moment de se servir des "balistes" playmobil commandées à cet effet. Vous remarquerez que les véhicules suivants ont déjà été convertis et même (mal) peints une première fois: pour la petite histoire, il s'agit de récups en brocante que j'avais modifiés à l'époque où je jouais à warhammer 40 000 et que j'avais un projet de campagne scénarisé sur un monde désertique. Je m'étais inspiré des combattants Peshmergas, Kurdes, pour créer une ethnie vénérant l'Empereur mais vivant à part des colons, dans le désert. Ce projet n'ayant jamais vu le jour, ça me faisait mal au coeur de les voir prendre la poussière au fond d'une boîte. Je décide donc de les récupérer en priorité. vous remarquerez également que ces véhicules ne sont pas tout à fait à l'échelle: je décide de les jouer en "véhicules moyens avec compartiment supplémentaire", ce qui est d'ailleurs cohérent avec le fluff du convoi, là où les autres servent pour le poutrage, eux servent pour transporter et nourrir la tribu.

"Mad wolf"

DSCN2454DSCN2455

 Pas très difficile : le véhicule était presque terminé, il s'agit d'un petit camion dont j'ai transformé la plate forme avec un poste de tir, des plaques de rhino space marine et renforcé l'arrière avec un socle de porte space crusade... plus deux petits pions qui ne me servaient plus ! le capot était agrémenté d'un symbole impérial et une fève en forme de fleur de lys faisait une belle plaque de blindage orné. Une plaque ventrale d'ogre (je ne savais ce que c'était que ce truc-machin à l'époque^^) fait une jolie décoration avec un côté "indien".
Je me contente de fermer complètement l'habitacle à l'aide de barbelés de petits soldats (j'en ai presque plus, je vais les regretter ceux-là) puis de coller une tête de loup plastique à l'avant. J'avais déjà un pivôt d'armes (l'ancienne a pété): et c'est là qu'on se marre ! ....
L'arbalète playmobil est rétive au collage et doit être renforcée avec force super-glue (c'est moi qui épuise tout le stock de ma petite épicerie de quartier^^), note pour plus tard: les faire d'abord dégraisser dans de l'eau savonneuse^^ Une fois l'arme bien solide, je pose dans la rainure un bout de lance Uruk-hai pétée, un peu fragile mais j'aime bien la pointe!

DSCN2456DSCN2457

 

Vulture

La base est un 4x4 d'une échelle un peu plus grande et que j'avais déjà (mal) peint couleurs désert. Encore une fois je clos les fenêtres avec du grillage puis je pose une base de porte "crusade" sur le pare-brise, ce qui fait une belle plaque de blindage avec meurtrière. Je pose des accessoires sur le toit ainsi qu'une écoutille de rhino plastique (en deux parties). Une roue de secours en rab' est simplement posée sur le capot. La figure de proue est une tête de duc du changement années 90^^, j'ai juste besoin de creuser un petit trou dans le plastique du radiateur pour qu'elle tienne mieux. Des piquettes de char du chaos renforcent l'avant et seront parfaites en cas d'éperonnage ! Reste plus qu'à refaire la sous-couche!

DSCN2458

DSCN2459DSCN2460

 

DSCN2461

Razorback

"razorback" est construit sur la base d'un van de branleur dont j'ai viré le béquet arrière. Il est d'une échelle plus grande que les figurines donc je pense que ce sera un véhicule lourd au final (voyez Napalmo qui pose devant avec un autre van du même type...). L'avant est blindé par une plaque avant de rhino puis des bouts de carte plastique pour cacher le jour entre elle et le pare-brise. D'autres plaques de rhino renforcent un des flancs tandis que l'autre se voit gratifié d'une plaque en plastique faisant penser à de la tôle ondulée: il s'agit en fait de l'ouverture d'une vieille télécommande^^. Je reste dans le design "amérindien" en décorant chaque portière d'un bouclier d'ogre avec quolibets euh colifichets^^.

DSCN2466DSCN2467

 Razorback est un vévicule de chasse: je lui prévoit un pivôt (en fait un bitonio plastique qui tenait les petites buggys de l'autre fois dans leur blister), il a déjà un trou mais je dois l'élargir (hi hi!) pour faire entrer le support de la "baliste" et encore une fois, j'en chie entre le plastique gras et la colle qui préfère se foutre sur mes doigts...
Pour le dessus, il y avait déjà un rouleau à treuil. je pose une écoutille de rhino, puis un "hurle haine" space marine du chaos: il servira à rabattre et effrayer les grosses bêtes à la chasse et à faire profiter mes ennemis de mes goûts musicaux au combat!^^ Le siège du tireur est simplement un de ceux de la Coccin'hell qui m'était inutile puisque l'intérieur est caché. je pose juste une vieille plaque de blindage de tank 1/35 ème pour le protéger vaguement (et l'empêcher de se casser la tronche dans les virages surtout^^).
Pour la proue, je pose simplement une tête de sanglier géant battle dont je cache les jours avec des bouts de piquettes en demi-cercle du chaos (j'en ai plus qu'une ouin!^^). Must du must: ayant assemblé une "gorghon" homme-bête pour mon armée de la Harde de Kings of war, j'ai à présent plusieurs jeux de cornes à coller sur les capots dans la plus tradition "route 66". Je colle les plus baroques sur le pare-choc... Du coup, "Razorback" n'a pas usurpé son nom!

DSCN2468DSCN2469

 

DSCN2470

 

Bilan : j'ai pas mal de véhicules et il me faudra "recruter" de nouveaux survivants parmi mes figurines. Il manquerait juste un vrai véhicule lourd, mais j'ai déjà ma petite idée pour ça! A bientôt pour l'épisode 4 ^^

DSCN2462

DSCN2473

Posté par Napalmdave à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,