Jabberworker ressurection

15 avril 2018

La cité de la violence (1ere partie).

(Titre outrageusement volé à un film où Charles Bronson "honore" tranquillement sa femme à l'arrière d'un hors-bord en scène d'intro où mes souvenirs ne sont plus bons, bref...).

Il me vient soudainement l'idée de créer, en marge du projet "space crusade adventures", son petit frère basé sur l'inévitable violence urbaine en ces temps troublés de reconquête (rien à voir avec une triste actualité, je le jure, l'idée avait germé avant, et au passage, un grand salut aux blessés de la police et de la gendarmerie. La seule violence acceptée sur ce blog étant la violence ludique).

Les esprits les plus cartésiens me rétorqueront "pourquoi ne pas avoir acheté le nouveau Nécromunda"?
Je vais répondre en plusieurs points:
1. "Space crusade adventures" est un projet d'univers alternatif à 40k, plus cool, plus "z" et situé dans une autre timeline.
2. Tant qu'à bâtir un nouveau projet chronophage, j'aimerais créer ma propre planète, je l'ai déjà fait à de nombreuses reprises dans le cadre de jeux de rôle sur table, je suis tout à fait prê à recommencer.
3. Je suis un prolo donc les kits trop chers, ça va pas être pour moi, vivent l'occasion et la récup'!
4. Je souhaite davantage axer ce projet sur la lutte entre ordre et crime plutôt que sur la guerre des gangs.

A un moment, il m'est venu l'idée de récupérer l'idée d'un monde-ruche de ma propre conception, Kyos, afin de mener à bien ce projet. Je vais y réfléchir, les modalités sont encore à voir. Passons donc de la théorie au concret:

 Ayant été littéralement "possédé" par une fièvre de montage ces dernières semaines, je me suis notamment attaqué à des figurines humaines d'une gamme alternative en armure légère dont le design me faisaient penser aux mythiques "arbitrators" (des warzones années 90 pour ne pas les citer).  Et comme prévu dans un autre article de ce blog, je leur ai greffé des têtes de joueurs humains de "Blood Bowl" afin de leur donner l'aspect du personnage "Judge Dredd", "la loi c'est moi" etc.

Voici donc mes premiers arbitrators maison, équipés casque complet, armure carapace, fulgurants ou pistolets fulgurants (vive la langue française!), lance-grenades...

28951311_170587590413149_2398502788276420608_o28871837_170587653746476_6866679475304660992_o

M'inspirant librement des "panzers" du dessin animé "Jinro Brigade du loup", je crée des "panzerwulfens" en armure carapce renforcée avec casques larges et miniguns. Plus deux sergents plus équipés combat rapproché. Il s'agit là des unités équipées pour "lorsque toute diplomatie a échoué", concrètement, je cherche à éviter les armes trop "crades" telles que les lance-flammes et autres joyeusetés du même genre pour leur préferer les lance-grenades, les fusils, les pistolets et autres armes pouvant être chargées avec des munitions non léthales et bien sûr les matraques, boucliers, entoileurs et autres accessoires de "maintien de l'ordre".

28951275_171115057027069_7123414817620099072_oDSCN0914

 
Les arbitrators, les panzers... ça ce sont les troupes d'excellence, mais il me manquerait de quoi représenter la "base" des forces de l'ordre du futur, j'ai nommé des flics normaux, bien humains, mais avec leur intuition et leur instinct qui les rend plus proche de la population. Ceux qui tournent au café synthétique, qui ont un gilet pare-balles pourri et trop chaud et qui ressentent de vrais remords.

Où donc trouver de telles figs? peut-êtrre du côté de chez Victoria games (ex-mantic) et sa gamme "The walking dead", à voir.

That's all folks!

 

 


18 mars 2018

Aussi petits que méchants (squats du chaos)

Ce soir, je m'attarde sur un aspect peu connu du background "vintage" de Rogue trader que je reprends pour mon projet aletrnatif "Space crusade adventures" , j'ai nommé les squats du chaos...
Forcément, les "modernes" adeptes de terminologies en anglais et qui n'ont pas connu les débuts de Games vont ouvrir de grands yeux en se demandant de quoi je peux bien parler (sutout pas d'immeubles en ruines ni de punks^^).

Il y a bien eu des "space dwarves" adeptes de la grosse moto et de l'artillerie lourde ainsi que leurs équivalents chaotiques, qu'ils aient été partisans d'Horus ou simplement corrompus par les démons.
Un moment, "Babylone " Games, sans doute en manque d'inspiration,  voulait les faire revenir sous le nom de "Demiurg".
les squats (homo rotundus), sont tout simplement des mutants abhumains descendants des premiers colons venus exploiter les vieux mondes mourrants du centre la Galaxie, riches en minerais. Ces mondes sont "voisins" du "Maelstrom", une tempête warp permanente où se réfugient de nombreux prirates, notamment Huron Sombrecoeur et ses "red corsairs" anciens "astral claws".

A une époque, les nains du chaos de l'espace étaient dispos par lot de 25 ou 30 dans la boîte "Chaos Horde" pour le jeu à grande échelle "Epic" et à l'échelle 6 mm", équipés d'armes lourdes et revêtus de la très symbolique armure énergétique. Ils se battaient fièrement aux côtés de marines du chaos sur monture démoniaque mais aussi d'hommes-bêtes, de minotaures et de trolls (oui oui oui, trolls, avec gourdins!).

1_bad5e834dc4bbea458748667cdf25749


Pour le projet "Space crusade adventures", je retourne aux sources, aux racines du chaos: bien sûr les armées de marines du chaos actuelles sont parfaitement incohérentes.
Le bon vieux "classico" Space crusade présentait la vraie proportion de SMC dans une horde: 5 gugus pour une bonne cinquantaine de monstres, renégats, extra-terrestres et autres droïds. On ne me fera jamais croire qu'Abbadon n'est autre chose qu'un super renégat avec plein de troupes "esclaves".
Prenant comme bible le site "Taràn", j'avais décidé donc de convertir mes propres squats du chaos, en prenant modèle sur ce que j'avais vu sur certains blogs (sans doute disparus aujourd'hui).

DSCN0847

 Il fut une époque (début des années 2000) où les nains "blancs" étaient vendus dans de grosses boîtes de seize figurines entièrement modulables avec des têtes supplémentaires, des petites chopes de bière et un gros socle régimentaire (battle v5 ou 6, je ne sais plus trop bien)...
Pour le coup, on pouvait tout simplement mélanger ces kits avec ceux des space marines du chaos et faire des squats du chaos en armure énergétique ou avec "armure carapace" voire "armure primitive".

J'avais desassemblé des conversions de nains du chaos "battle" pour en faire des guerriers squats du chaos. Ne constituent-ils pas la foule d'un Space Hulk cohérent avec les renégats, les pirates et autres aliens?
Vous remarquerez que certains un socle peu orthodoxe: ils datent d'une époque où mon manque de tune était proportionnel au goût ferreux de ma bière d'alors. Je les ai soclés sur des pions de jeux de dés achetés à bas prix en supermarché... n'empêche que le collage est solide!^^

Plus récemment et au gré d'un échange entre amis, je suis tombé sur ces nains méd-fan: bien sûr la première idée était d'en faire des esclaves de mon armée de nains des abysses pour "Kings of war", mais j'ai réfléchi et je me suis dit: les nains des abysses ne connaissent plus le travail de la mine puisqu'ils sont oisifs.
De plus les socles sont ronds. J'ai custoimisé ces "nibelungen" à l'aspect corrompu pour en faire des squats du chaos de Khorne avec toutes sortes de pièces (pistolets en holsters, grenades, épaulières...). 

DSCN0907DSCN0908

 Le "leader" est vraiment beau, je lui coupe un avant bras pour lui en greffer un autre avec pistolet plasma de "Khârn le félon" et je lui colle dans le dos un étendart du chaos. 
Khorne désapprouverait le principe de "sorcier" (et encore, c'est une invention tardive pour rapprocher les univers de battle et 40k) mais certainement pas celui de "prêtre" ou de "technomancien" noir. N'oublions pas que si on en croit "Taran", ce sont les squats du chaos qui ont inventé les androïdes du chaos et autres saloperies robotiques...

DSCN0909DSCN0910

 Très très récemment, tout récemment, je suis tombé sur cette pièce rare sur une page de vente d'un réseau diabolique.
J'ignorais tout simplement qu'il existait ne serait-ce qu'une référence "squat du chaos" en 28 mm pour "Rogue trader", bien sûr je connaissais "Epic", bien sûr, je suis assez âgé ( 38 ans et pas toutes ses dents) pour avoir connu les squats "blancs" et la seconde édition de 40k, mais là, j'en suis resté muet...
Je redresse le vénérable guerrier (1989 tout neuf) et il sera sans doute promu chef squat du chaos !

DSCN0912DSCN0913

A plus long terme, je vais attribuer mes différents nains corrompus à différents champions de différentes entités du chaos, pas en faire une armée à part entière, ce n'est pas le but du projet "Space crusade adventures", on est plus dans un équivalent futuriste et cdomplètement barré de "Warhammer Quest".

Je vais tâcher de débusquer ou de fabriquer de nouveaux "minus" en armure.
That's all folks!

13 mars 2018

" Et l'infanterie peut continuer de crever!"

"Et la flotte à voler..."^^

J'ai pas mal travaillé ces derniers temps, j'ai notamment exhumé de vieilles grappes d'infanterie et réorganisé toutes mes figs ayant attrait au projet "Space crusade adventures".

Il m'est venu à l'esprit une incohérence d'univers très évidente concernant les "Forces Impériales" (je ne parle pas de le "Garde" ou de l' "astra mliilitarioume" dans cet univers alternatif, les forces impériales "conventionelles" sont aussi diverses que variées, tout comme aucun régiment de l'armée française n'est l'exacte copie d'un autre): l'usage systématique du laser...

Les fusils lasers qui font "tiou-tiou", c'est pas mal pour les troupes embarquées genre "fusilier marin", beaucoup moins pour les troupes au sol. Je veux bien la multitude des mondes, le peu de considération pour la vie humaine etc. mais...
A quoi bon envoyer des foules entières se faire sacrifier contre des aliens mieux armés et équipés / mieux armurés / plus nombreux...  avec des équipements merdiques là où la technologie "fin XIXème siècle début XXème" était déjà peu chère et aboutie ?
Le laser est précis mais fait de la lumière et identifie la position de tir... Je ris doucement lorsque je pense que des troupes légères comme les catachans en sont équipées.
Par contre, pour des troupes de vaisseau, c'est tout bénef': faciles à manier, légères, et rechargeables sur une prise de courant, comme un simple transpalette...

J'ai donc décidé de faire mes derniers "cadiens" tous pareils et déjà montés, des troupes de défense orbitale ou des des "fusiliers marins" en cas d'assaut d'un vaisseau impérial par les sombres forces du chaos...
Il y a de quoi faire en ce sens, après inventaire, j'ai genre une cinquantaine de gardes très enrobés équipés "laser" et surtout beaucoup de terminators du chaos (34 au dernier recensement) qui se feront un plaisir de les trucider.^^ 
34... c'est moche l'accumulation, mais je leur ai trouvé un débouché ludique autre que "bibelot dans une vitrine".

DSCN0845

 Pour les kits qui me restent sur les bras, je leur ai adjoint des armes lourdes assez classiques (lance-missiles, fuseurs et autres) mais surtout de smitrailleuses, guns à pompe... issus de vieux lots années 80 "GI Joe": les figs hasbro sont à l'échelle "Inquisitor", 54 mm quoi...

Un pistolet tronqué fait un fusil, un fusil fait une mitrailleuse. Au final, j'ai des armes perforantes et primitivement efficaces pour mon infanterie impériale.
je garde les lance-flammes mais je bannis le bi-bouteilles dorsaux: une balle de revolver égale une torche humaine, comme dans "il faut sauver le soldat Ryan"...

DSCN0904

DSCN0836DSCN0837

 Voici une autre unité issue de vieills boîtes "At 43" , des "unas" (troupes "capitalistes"), j'aime beaucoup ces figurines en plastique pré-peint, un peu moins leurs armes, donc je les ai changées contre des fusils d'assaut issus d'une vieille boîte Warzone. Leurs socles font presque 32 mm et sont un vrai plaisir à décorer.

Les Rackham sont aussi fines et élancées que les citadel sont petites et grosses, mais j'aime bien leurs poses et leurs petits détails. De plus, les équiper "armes ballistiques" s'avère d'une grande facilité: les bras d'arme sont en fait clipsés sur les corps, ils ne résistent pas à la pince coupante, c'est, ou plutôt c'était de l'assemblage industriel. Il s'avère aisé de leur greffer des fusils de "Warzone" et même une ou deux armes lourdes de ma boîte à rabiot. Cool! Je vais essayer d'en trouver encore plus! Le socle fait presque 32 mm mais dans le cadre de "Space crusade adventures", je m'en soucie peu (ayant notamment soclé des personnages en 40 mm), je recherche l'art, pas le gaming.

DSCN0905
I
l y aurait beaucoup à dire et à faire, j'ai récupéré beaucoup de figurines "Warzone" en métal et depuis le temps que j'accumule des figs, des gammes alternatives moins chères que Games et meilleures dans la sculpture sont apparues, donc d'infanterie, il ne saurait en manquer.


Thtat's all folks, RV au chapitre suivant, la peinture...

27 février 2018

Vengeurs eldars simples et rapides.

Rien d'extraordinaire en ce moment mais entre deux escouades sur ma table de chirurgie, je m'exerce un peu à la peinture, histoire de ne pas perdre la bonne résolution prise fin 2017 et pour ne pas rouiller depuis mon dernier projet fini.

Voici donc quelques eldars (oui oui oui, eldars!) récupérés tout récemment auprès d'un ami qui vidait ses tiroirs (pour laisser un peu de place à son impressionnante collection de warhammer Quest). 
J'ai bien l'intention d'utiliser ces créatures dans le projet "Space crusade adventures" ne serait-ce que parce que c'est précisément Crusade qui me les a fait connaître, grâce au supplément mythique "Lattaque des Eldars". A l'époque j'étais ado et j'étais autant fasciné par le design élancé des figurines que par leur historique (je n'avais pas encore fait le rapprochement avec les elfes méd-fan et je voyais Slaanesh comme une monstruosité cosmique pire que la Queen Alien mais de la taille d'une planète^^).
Puis je me suis désintéressé de tout ce qui était elfique: armées difficiles à peindre... et à rencontrer les joueurs, je tombais souvent sur des "winners" peu sympathiques qui étaient là pour la gagne, les armées elfiques ayant souvent été abusées chez Games...
En vieillissant, je vois le monde de manière moins tranchée fort heureusement.

lattaquedeseldars

Voici donc un lot de quatre vengeurs, les geurriers aspects les plus polyvalents et ceux qui devraient être le splus nombreux dans une armée fluffiquement parler et niveau équilibre de jeu... Il m'en faudra plus mais ce seront les premiers dans mes coffres et je n'ai pas l'intention de faire une grosse armée mais plutôt plusieurs petites, accompagnées de suivants (eldars exodites équipés tradis sur dinosaures, alliés divers etc).

Bien que moins mythiques que les vengeurs en métal des années 90, ils restent très sympas, élancés et dynamiques. De plus, leur armure est sobre et donc ils devraient être relativement simples à peindre.

DSCN0829

DSCN0830DSCN0831

Pour ce petit groupe, je me restrins à une palette réduite: ce ne sont pas des arlequins.
J'ai un nombre incroyable de vieux pots de bleu vif (ils n'ont pas bougé depuis plus de vinnt ans!) qui ont du mal à trouver un débouché...
Voici l'occasion de les utiliser. Une base de "Nauseating blue" années 90 assombri de lavis de la même époque, puis éclairci avec des dégradés de la couleur de base mélangée à de l'enchanted blue" et du blanc font la base d el'armure, pas de soucis, ça rend bien.


Les heaumes sont d'abord peint en gris clair plus assombris d'un léger lavis noir avant de subir plusieurs brossages appuyés et humides de blanc pur (entre l'applat et le brossage à sec quoi). J'obtiens un effet pas trop moche, moi qui avais échoué, il y a quelques années à obtenir un bon rendu sur les casques de mes "Sons of Medusa" space marines.


Les crêtes de romain sont peintes d'un jaune soleil clair "pébéo" puis assombries au lavis orange dilué, avant d'êtres éclaircies d'un mélange de la couleur de base et de blanc, puis de blanc pur brossé très discrètement. plus tard, je rajoute des rayures noires que je brosse de gris très clair puis de blanc pur.

DSCN0824DSCN0827

Les gemmes et autres optiques reçoivent un point noir, puis un de "crimson gore" années 90, suivi d'un autre point de rouge vif (blood red années 90) et enfin un petit point blanc.

les bijoux et autres accessoires en or sont peints en shining gold années 90 et juste assombris d'un peu de lavis noisette (je vais les regretter lorsqu'ils seront épuisés ceux-là).^^

Les jupettes reçoivent une base de "crimson gore" assombri d'un lavis brun et éclaircies d'un mélange de la couleur de base avec du rouge vif: le rouge est la couleur qui se passe le mieux d'éclaircissements, dans le doute, n'en faîtes pas.

je galère un peu sur les retouches des heaumes (rendu sale et sur les socles "lunaires"; un tic de peinture, j'ai tendance à déborder sur les pieds des figurines, on dira qu'ils s'enfoncent dans la poussière. Mais ceci n'était qu'un exercice.
A bientôt pour de nouvelles aventures folks!

 

 

Posté par Napalmdave à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 février 2018

space marines black ops (2ème partie et fin): la Ghost division!

Record absolu pour un fossile vivant sclérosé dans mon genre: une escouade de forces très spéciale a été "abattue" en quatre soirs, tiens, je retrouve ma vieille force du temps de la fac, ou presque.
J'ai continué sur ma lancée et décidé de donner une âme aux étranges marines "alternatifs" produits par "Anvil industries", et auquel j'ai greffé quelques "implants" peu catholiques, certains issus des lointaines années 80.

Entre deux séchages de lavis (ma méthode de peinture est simple et funcky mais elle peut prendre un peu de temps d'attente), j'ai pu me renseigner un peu sur cette marque et retrouver quelques photos.
Voici un comparateur d'échelle anvil / "babylone" Gros Woleur et les équivalences, en gros...

scalecomparison2

Je commence, pour poser mes bases de peinture à rechercher des schémas de swats et autres forces spéciales actuelles ou fictives, je tombe essentiellement sur des images de jeux vidéos, ce qui n'est pas forcément une mauvaise source d'inspi: cela fait déjà un moment que les jeux vidéos "modernes" sont devenus aussi cinématiques et réussis niveau graphisme et musique que bien des productions filmiques.
Puis je reprends une bière et me dis: "n'y a t-il donc pas des exemples de peintures de ces figs? Ce serait bien le diable s'il n'y en avait pas au moins deux ou trois"... Ce que je trouve effectivement et ce qui confirme mes premières impressions: il faut un schéma simple et sobre et plutôt inspiré des XXème et XXi ème siècles (j'ai un ou deux livres sur le sujet dans ma bibliothèque, j'aurais peut-être dû commencer par là).

Or donc quelques exemples glanés sur le web...

Exo Painted 1fireteam-full-painted-800x800

SpaceSharksSEALS_16_zps6aca5a5d

 Au final je préfère un schéma bleu sombre plutôt proche du GIGN français et d'autres unités spéciales d'autres pays. 
Je pense à un mix entre armure et souplesse, je repense au bon vieil anime "Jinro brigade du loup" où les "panzers" (super soldats de l'ordre en armures de combat) combattent les criminels de la "Secte" armés de simples mitraillettes et bombes artisanales). 

ei1Xgs1

 

 

Voilà pour le décorum, passons donc à la pratique:

DSCN0788DSCN0792

 Après une sous-couche noire délicatement administrée au pinceau sur les dix gugus (faut être subtil), j'administre un mélange de noir et de bleu foncé pébéo (très proche du bleu électrique de l'alpha légion version moderne, mais je ne saurais vous dire l'équivalent games, je n'achète plus leurs peintures trop chères et aux noms barbares). Puis j'administre un deuxième dégradé avec une touche de bleu supllémentaire. A chaque fois je "brosse" en gardant les creux noirs mais en hydratant un chouille la peinture pour plus de couverture: en d'autres termes j'effectue un compromis entre un applat et un brossage à sec quoi^^
Cela ne met pas trop de temps à sécher et j'applique un premier lavis, noir pur, d'abord discret puis un autre plus opaque, j'y suis allé un peu trop fort, mes "ghost division" (allusion à la 7ème de Rommel comme aux swats) ressemblent un peu trop à des chaoteux bleus genre des Night lords, il faut que je rectifie le tir.

DSCN0793DSCN0794

 J'applique un nouveau brossage plus discret du bleu foncé en question pur (47 de chez pébéo), puis un lavis léger de vieux "blue wash" mélangé à un peu de "black ink" (respectivement première et deuxième édition des peintures, vivent les antiquités!), plus un peu d'eau, j'obtiens un meilleur rendu, ouf!

Je brosse à sec avec un petit mélange de bleu sombre et de balnc pur, puis encore plus légèrement avec quelques particules de blanc pur sur un pinceau sec (le pinceau souffre mais le rendu est pas mal pour un mec qui tremble des mains). Je nappe ensuite toute l'escouade d'un "glacis" de noir très dilué avec de l'eau: je laisse sécher toute une nuit pour éviter des catas bien que je sois un peintre plutôt impatient, pas de choix...

DSCN0795DSCN0796

 
le jour se lève sur ma Touraine adoptive et le soleil, que je croyais mort, livre les figs sous une bonne lumière. Je réitère le brossage hyper léger de blanc pur et je souris, je ne suis pas assez doué pour le truc des lignes blanches mais ça fera l'affaire!

DSCN0798

 Pour les armes et autres détails, je m'interrgoge : qu'est-ce qui ira le mieux avec ce "bleu police"...

Ben c'est tout vu, des forces d'inflitration doivent à tout prix éviter les couleurs trop vives et encore plus les reflets métalliques trop visibles, donc base noire et brossage à sec gris pour la plupart des armes, base "rouille" (bon vieux "tin bitz" première édition) pour les parties "métal" avec un brossage équivalent "bolt gun" et un petit glacis de noir dilué pour finir. Tout au plus je peins deux bijoux en vieux "shining gold" assombri d'un lavis noir dilué. Simplifions, simplifions....
Les armes de corps à corps énergétiques (deux en l'occurence) sont terminées avec du "putrid green" ancienne mode avec lavis et deux brossages à sec mêlés de blanc. Ces armes sont aussi crépitantes que le sabre laser de Vador dans le noir, si on voit la lumière, c'est que le combat est déjà plié.^^
Je ne peux que louer une fois de plus le travail de sculpture de chez Anvil: pas de fioritures, packs dorsaux ergonmiques, pas de risques de se prendre la bannière dans une encadrure de porte, meilleures chances de se replier face au danger... Autant j'ai adoré jouer à "Space Hulk" autant j'ai un souci de cohérence matérielle: envoyer le fleuron de l'humanité contre des saloperies innombrables qui peuvent à loisir broyer une armure terminator peu flexible par la griffe et le croc, mouai bof... L'armure terminator, ce devrait âtre "Iron Man" sans le vol oi course, pas un frigo d'étudiant sur pattes.

DSCN0799DSCN0801

 Passons aux socles: j'essaie de leur donner un effet "béton abîmé", je commence par une base de brun (pébéo) puis j'applique deux brossages successifs de la première couleur mélangée à du gris "souris" clair (équivalent de l'ancien gris "fortress"). Une fois les mélanges secs, j'applique un discret lavis de noir dilué.
J'ai la base d'un NMM (non mettallic metal, une technique d'expert) mais je ne suis point aussi ambitieux, je désire juste du béton abimé et des éboulis.

DSCN0802DSCN0803

 Une fois le lavis sec, j'applique un premier brossage abondant de gris clair pur, puis un brossage léger de blanc pur, l'effet de ruines et de poussières est rendu.
Je paufine les effets en peignant en noir subtilement brossé de gris clair les pochettes et autres holsters et en rouille brossée de métal terne les munitions, pistoelts en rabe et autres bases d'optiques.

Les finitions consistent en quelques points de "putrid green" à l'ancienne avec un léger galcis de vert sombre pour les yeux bioniques et autres lunettes de visée.

Les tuyaux et cables rampant sur les socles subissent des peintures "à part" (couleurs vives et effets de lavis), pour le reste, je laisse l'effet "béton poussiéreux", ma nouvelle unité étant largement formée pour l'assaut de bunkers.

Les décalcos? Pas besoin d'ne faire des sapins de noël, au contraire, je choisis le calice de feu d'une planche "soeurs de bataille" (concept que je n'utiliserai pas dans "space crusade adventures"), des marquages et autres petites écritures de maquettes classiques américaines et russes. La magie du vernis les fixera.
Avant de les vernir, justement, me vient l'idée de marquer leurs noms sur leur socle j'ai la place mais... je ne suis pas assez agile, surtout passée une certaine heure. Je me contente de décalcos "space wolf" allant de 1 à 10 qui serviront à identifier les gugus (sans doute dans le cadre d'un jeu de plateau maison). On y est!

DSCN0804DSCN0805

 Et voici le résultat final dix marines très spéciaux de la "Division fantôme" (je tiens à garder les transcriptions françaises dans le cadre du projet SC "adventures"), allant du spécialiste arme lourde au maître du combat rapproché en passant par le tireur d'élite.

DSCN0810

 Et son membre le pluis emblématique: Frère Tenner au lance-missiles, Le survivant des 18 missions de "Space crusade", à présent muté comme "numéro 10" de la "Ghost"

DSCN0807

 


13 février 2018

Space marines black ops (1ère partie).

Ghost ops / black ops / Opex / Gi Joe... etc. 

Combien de jeux vidéos traitent de ce sujet? Bon, je dois avouer, j'ai laché les consoles depuis au moins l'an 1998, année où je suis entré en Fac d'Histoire et où j'ai troqué ma "Méga Drive II" contre une magnifique boîte de base de Warhammer40k V3... Depuis, il y a eu l'inflation normale du prix des jeux de figurines comme des jeux vidéos.
Mais vous n'êtes pas venus lire les digressions d'un vieillard nostalgique, passons au présent !

Je n'aurais pas dû céder mais j'ai vu passer sur une page de vente du grand réseau de Satan une magnifique occasion: des proxys spacemarines "réalistes". 
"Anvil industries", première fois que j'entends parler de cette marque. Mais à la vue des photos, je vois là de jolis bonshommes très proches de mes considérations de cohérence de Background: ces mecs là ont une armure ergonomique, souple, articulée comme celle des scouts, bien qu'un peu plus lourde et surtout garnie de poches, sacoches et autres holsters.
Comme je l'ai expliqué lorsque j'ai annoncé mon hérésie "Space crusade adventures", je n'ai jamais trop compris le fait d'exposer les Space marines à des batailles rangées et encore moins le fait que les scouts constitutueraint des forces de débutants... Hum, cela veut dire que les "tactiques" oublient leurs compétences d'infiltration et d'assassinat discret en en ayant une meilleure d'armure? No lo creo... Les spécialistes, dans une armée, sont les vétérans pas les débutants.

Or donc, parlons Space Marines, ils se doivent d'être complets, polyvalents, inflexibles (la corruption du chaos étant une infâme exception), aussi bien au contact qu'au tir.
Sinon, que penser des armes "énergétiques" que sont les lasers et autres plasmas? Idéaux pour de troupes de ligne ou de défense orbitale, moins top pour des commandos comme les marines ou les catachans (hum, des troupes de jungle avec des armes qui peuvent les tracer dans leurs cachettes, je ne le crois pas, et les doctrinaires de la guerre révolutionnaire Viet-Minh non plus). Ceux qui se rappellent de la vieille série "L'enfer du devoir" se souviennent sans doute à quel point les Viet-Kongs pouvaient passer pour des fantômes avec leurs uniformes noirs et leurs AK 47, précises et puissantes malgré leur âge.
Dans le cadre d'un assaut de vaisseau (le Space crusade classique), la discrétion est secondaire, on se bat de coursive à coursive, on est en lieu clos, pour les objectifs au sol, les bunkers etc. c'est un peu différent. 

DSCN0751 (3)DSCN0752 (1)

J'ai donc décidé de réinterpréter mes spécialistes Space marines et leur armement, en m'inspirant des vrais forces spéciales du passé et du présent. Soyons sérieux cinq minutes, on sait atténuer le bruit et la fumée d'une arme ballistique depuis le début du XXème siècle, on ne va pas me dire que les gens du XXXIème millénaire sont infoutus de construire des armes à feu un tant soi peu discrètes.^^
J'ai pu commander pour un prix miséroïde sur "Evil bay" un lot d'amres "GI Joe" (des copains et vdes héros, échelle au moins 54 mm, "Inquisitor" quoi).
A la base, j'ai eu cette idée en recherchant de quoi faire des mitrailleuses et autres armes de véhicules, puis une proposition de ce site maléfique m'a fait dire "Euréka" dans ma tête. Il y a là une mane d'armes lourdes pour l'échelle 28-32 mm à ne pas négliger.

Dans un premier temps, l'idée me vient de réutiliser des cadrans de vieilles montres à pas cher désossées pour faire des socles à la fois enblématiques et capables de donner une vraie idée de l'orientation de la figurine (dans "Space Hulk", c'est un vrai casse couilles tête je trouve... Puis je me rends compte que lesdits cadrans sont trop grands pour des figs autres que des terminators...

DSCN0784

Mes "swats" doivent passer partout, donc socle 25 mm obligatoire. 
Je garde l'idée des socles "cadrans" dans un coin de mon esprit puis je réutilise finalement dix socles en résine "vaisseaux" conçus et moulés par l'homme que l'on appelle "Forge des Confins". Etant donné que certaines figurines s'appuient sur une pierre, j'y ajouterai juste des gravillons et des grains de sable grossiers pour symboliser un bâtiment écroulé, à la peinture, j'y mettrai sans doute quelques petites flaques d'eau.

Frère Elias (tireur d'élite)

Frère Elias élimine à distance les démagogues du chaos, les chefs aliens et certains véhicules légers. Vous trouvez son fusil un peu long? Pourtant, quiconque consultera des images de notre propre armée comme de celle des voisins verra des guns de cette taille. Pas trop difficile, bien que délicat, j'adapte un fusil "GI Joe" sur cette fig et me contente d'en raccourcir un peu le canon. 

Il faut que je trouve un nom "style" à cette arme.

DSCN0760

 

Frère Aurélius (combat rapproché)

Frère Aurélius est équipé d'une arme de combat de rapproché (un fusil à pompe "GI Joe", vous savez, le même modèle que Muldoon dans le premier Jurassik Park). A cette échelle, il fait plus penser aux "canons d'assaut" utilisés par les gangsters du premier film "Robocop", et c'est exactement ce à quoi j'ai pensé, une arme puissante et perforante pour casser les androïdes, les stealers et les dreadnoughts.

Il faut que je trouve un nom "style" à cette arme (hien, comment ça je me répète?). 

DSCN0761

 

Frère Démosthène (combattant multirôle).

Démosthène est un marine aux nerfs d'acier formé aux situations les plus imprévues. Il porte une arme combinée Fulgurant / lance-flammes, qui peut aussi bien servir de chalumeau pour ouvrir les portes que d'arme de combat rapproché ou de source d'éclairage d'urgence (souvenez-vous comment Ripley manie son arme combo improvisée dans "Alien II, la mission").
Prudent et n'ayant jamais un mot plus haut que l'autre, il est très apprécié de son unité. C'est lui le "séparateur de bagarres" de service.

DSCN0762DSCN0763

 

Frère supérieur Probus (chef d'escouade, spécialiste du combat rapproché)

 Probus, comme beaucoup de spécialiste du corps à corps a le grade de sergent: normal, il oriente ses frères avant d'entrer lui même en action. 
Probus a une épée plus silencieuse qu'il n'y paraît pour affronter les adversaires rompus à sa discipline et un pistolet lourd pour abattre les enemmis les plus résistants tels que marines du chaos ou stealers.
Il faut que je trouve un nom "style" à cette arme... ouais, je sais.

DSCN0764DSCN0765

 

Frère Dioclès (combattant multirôle)

 Frère Dioclès a une sainte horreur des androïdes du chaos, cyborgs, technaugures noirs et autres pantins mécaniques. Il a donc adapté ses techniques de combat en utilisant un combiné fulgurant / fuseur pour un max de dégâts sur ces machines

DSCN0766DSCN0768

 

Frère supérieur Aetius (chef d'escouade, spécialiste du combat rapproché).

 Aetius est le "lieutenant primus" de cette betite bande très efficacxe et il adore qu'un plan se déroule sans accroc. Aetius aurait dût être promu terminator en tant que sergent vétéran de la première compagnie des Blood Drinkers. Il a, contre toute attente, refusé la promotion, il n'aime pas faire la guerre dans un écrin d'adamantium, il veut ressentir toutes les senstaions en armure légère et rester proche de ses frères (hin hin!).
Aetius manie avec habileté une arme combinée "bolter fuseur" et une masse énergétique pour abattre les adversaires plus gros et plus puissants, voire pour ouvrir des portes blindées.

DSCN0769

 

Frère Agathoclès (combattant multirôle).

Frère Agathoclès est le plus nerveux de la team, emportements, grands gestes etc. Mais ses compétences sont sans pareilles, lui qui a survécu à de nombreuses missions d'assauts de space-hulks. Agathoclès porte une arme combinée flugurant/ lance-plasma qui laisse peu de place au hasard, il a de quoi en finir avec la plupart des ennemis.

DSCN0770

 

Frère Parsifal (soutien appui-feu).

 Parsifal est d'une simplmicité désarmante et a toujours réponse à tout.
Plutôt discret, ses éclairs de génie en font un membre très apprécié de son unité. 
lIl utilise pour appuyer ses camarades un fulgurant lourd très spécial, avec un canon rallongé pour plus de précision, une lunette de tir, et un atténuateur de tir.

DSCN0771

 

Frère Hiéron (combattant multirôle)

 Hiéron est un ancien des Iron Hands qui met ses émotions de côté et s'en remet à la logique. Son combiné fulgurant / fuseur lui permet à la fois d'offrir un tir de couverture et d'abattre des ennemis plus "sensibles" comme les androïdes ou les marines du chaos. Le sang froid de Hiéron lui a permis de survivre à pas moins de 148 missions dont plus de la moitié se sont soldées par la destruction de son escouade.

DSCN0775

 

Frère Tenner (soutien lourd).

 Frère Tenner au lance-missiles est une vraie légende parmi les Ultramarines, son ancienne division.
Cet individu calme et discipliné a survécu aux douze missions-suicides du Space Hulk "547" qui se sont souvent soldées par l'extermination de son squad. A chaque fois, il est revenu faire son rapport... pour être réintégré dans une autre escouade!
Il a affronté les dreadnoughts au coeur même du Hulk.
Extrait du "547" il a dû batailler contre les eldars qui défendaient Katovàr, un monde ruche considéré comme corrompu.
Sommé de passer officier, frère Tenner refusa pour rester auprès de ses frères mais il décida finalement de rejondre les Black Ops aucours d'un accident de modules en entraînement sur Macrage dont il ressoirtit, une fois de plus, seul survivant.
Tenner est d'une précision diabolique et appuie sa nouvelle famille avec un mélange d'abnégation et de fatalisme. Il est, mine de rien, l'un des plus vieux marines du rang en exercice de touite la galaxie. Il utilise un lance-missiles dernier cri avec un grand panel de munitions. Bien que doté de nombreux appareils de visées, il s'en remet souvent à sa "force" intérieure....

DSCN0776DSCN0778

 Voici la team au complet qui pose pour vous.

DSCN0779

  Il me reste pas mal d'épaulettes et de nouvelles armes pour de nouveau "black ops" bien que j'en garde pour des véhicules et des soldats purement "humains", je garde d'ailleurs les armes combinées fournies dans les blisters, un peu petites et très "M16". Lorsqu'on sait que des "combos" existaient déjà dans les années 70 aux mains de conscrits, je me dis: pourquoi tant de limitations pour les marines de l'extrême futur...

DSCN0780DSCN0781

 A bientôt donc pour de nouvelles créations!

DSCN0783

17 décembre 2017

La sainte trinité... ou presque ! (Première partie)

... Il me manque l'Empereur^^

J'ai acheté deux figurines "Ronin" de collection en édition limitée au sémillant Forges des confins, qui vidait quelques placards.
Jolie occasion d'embellir ma collection (pléthorique) de Space Crusade adventures, j'ai saisi cette occasion unique d'avoir deux des grands leaders de ce millénaire alternatif: j'ai nommés Horus, le grand méchant et Sanguinius, des Anges sanguinaires, parce que le rouge, c'est cool, c'est ma couleur préférée.
Manque de bol "Forges" possédait aussi l'empereur mais il est parti avant que je ne dise ouf... Vais-je devoir me retourner vers des alternatives telles que "Scibor Miniatures"? Sans doute.

Noubliez pas que dans la timeline alternative de ce projet fou qu'est Space crusade adventures, ni l'Empereur ni Sanguinius ne sont "morts" et que, n'ayant pas l'intention de me refarcir l'intégralede l'Hérésie d'Horus, j'ai arrangé la légende à ma sauce, en clair, il s'agit juste d'un super-méchant, mais pas des moindres. Je reprends tout de même le nom et le design du personnage, sympa!

Dans un premier temps, au déballage des boîtes, je me dis "Mince, les figs sont trop petites!".
Puis je les soupèse et les compare à d'autres de différentes gammes et époques en ma possession... Hormis les toutes dernières qui montent au 32 mm, elles restent de belle taille et avec un socle "escalier" en résine de 40mm. Halte à l'inflation des tailles de figs (comme de prix), le Sanguinius fait largement la taille du commandeur Dante en métal qu'on a presque tous connus et le Horus est plus grand et élancé que la figurine d'Abaddon, son fils clone...
Un seul truc me chiffone, la griffe d'Horus n'est pas munie des fulgurants jumelés et fait trop petite. Je me la garde donc de côté et décide de transgresser mes dernières résolutions, en commandant un Abaddon de la bonne vieille époque fin 90's avec qui je "switcherai" les armes. Bon, j'en trouve un incomplet à 4 neurones, c'est pas cher^^.

Sanguinius

DSCN0644

 Malgré mes appréhensions, il se monte plutôt bien, malgré des ailes d'anges en métal plutôt lourdes. La figurine est grâcieuse et l'assemblage se fait sans souci, la qualité italienne ! 
Je dois juste prévoir deux petits trous pour les tiges des pieds que je creuse dans la résine avec la pointe d'un cutter.

Abaddon

Je lui arrache sa "Serre d'Horus" dont je rabote le point de montage puis l'assemble sur son proprétaire légitime, cette opération se déroule sans soucis majeurs et la main du maître de guerre du chaos devient plus menaçante.
Je retire Abaddon de son socle normal pour le fixer justement sur un 40 mm "vaisseau" fabriqué par Forges des Confins, même pas besoin de creuser de trou ni de le surélever comme je l'ai fait pour ses deux comparses.
Je manque un peu de piéces détachées et je je n'ai pas d'arme de tir pour Abaddon... Tant pis, il aura une belle épée de chevalier du chaos, une hache de Khorne provenant d'un kit "age of connard" sur laquelle je soude une bannière plastique d'une étoile du chaos: une version profanée du "bouclier tempête".
Abaddon reste violent mais prend une leçon de modestie: tu ne sera "que" capitaine de première compagnie mon petit gars !

DSCN0647

DSCN0649DSCN0650

Le chevalier sang, le fil perdu et son âme maudite!
J'ai juste rajouté un petit crâne sur le socle vaisseau d'Abaddon car il est plutôt joli niveau texture et se suffit largement. Le Boulot de Forges, c'est de la qualité.
En revanche, les socles en escalier des deux figs de collection sont assez lisses et ne font pas un cercle complet. Je les réhausse sur des socles ronds de chez Greenstuff World, puis je rajoute des petites choses et du sable grossier pour symboliser la poussière et autres cendres.
le petit trio est prêt à sous-coucher...

DSCN0652

 

Bon, c'est de la fig de collec, il s'agit de ne pas rater sur ce coup là!

15 novembre 2017

"Projet pénurie"

Ayant été un peu accaparé par des activités du genre littéraires en autre point de l'espace et du temps, j'ai un peu laissé le Jabberworkshop en friche ces dernies temps.

DSCN0606

Toutefois, je vais vous annoncer une excellente nouvelle concernant mes projets: après une phase d'achats un peu compulsifs et boulimiques, j'ai décidé de m'y mettre sérieusement... A quoi?

...Ben à la réalisation pardi !

Il apparaît qu'après un gros bazar dans ma pièce de bureau (j'ai la chance d'en avoir une malgré mon statut de trou du cul besogneux), un max de boîtes, et un gros trou dans mon budget, je décide d'arrêter mes conneries.
Sans déconner: quatre armées de Kings of war, quatre ou cinq équipes de Bloodbowl, quatre bandes hordes de Mordheim, un bon millier de sujets divers et variés pour le projet plus lointain "Space crusade adventures", sans compter quelques jeux de plateau comme "Gorechosen" ou "dunjeon saga" qui mériteraient quelques travaux, les chantiers ne manquent pas. 2016 a été l'année de la redécouverte, 2017 celle de l'accumulation. Laissons donc être 2018 celle de la réalisation.

23172764_552711171728102_7791961032030856701_n

 Plus d'achats en dehors des ardoises qui me restent chez quelques amis et quelques achats d'"opportunité"...
Notamment ces maquettes, de blindés "axistes" et quelques trucs trouvés en brocante et autres dépôts-vente. Le but? relooker un peu le futrur pour mieux créer "Sapce crusade adventures" et son background alternatif. Je pense notamment à des véhicules sympas et marrants pour les Orks, ces extra-terrestres si souvent moqués... et si je m'en servais pour me foutre de la gueule des nazis (et de leurs fils spirituels)? Ben c'est un peu l'esprit du projet, un peu comme pour les modèles proposés par Kromlech, mais en moins cher...

DSCN0617

 Du reste, les nombreuses cartouches vides "Lamy" (celles de la première photo) avec leur excellent plastique et leur forme profilée font une excellent alternative aux tubes canons trop petits des maquettes classiques mais ridiculement énormes des maquettes Games, rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme...
la bonne résolution d'avant le nouvel an, vous offrir désormais des moments de folie digne de la mise en couleur de ma première équipe de Blood Bowl, les Gorgfoth Towers, mes favoris,

that's all folks!

 

Posté par Napalmdave à 00:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 août 2017

Gorechosen, premiers pas dans l'arène... (1ère partie)

En attendant un peu de nouveau pour "Kings of war", je poste ici mes premiers pas dans l'arène de "Gorechosen"...
Ok, j'ai largement critiqué la "babylone" Games ici et là mais il faut admettre que leurs derniers jeux "spécialistes" ou plutôt "dérivés", ne sont pas dénués d'intérêt (bien que souvent sources de querelles avec votre banquier(e), sauf si vous couchez avec of course). "Deathwatch overkill" revient sur l'un des aspects les plus sympas, les sectes genestealers, "Gorechosen", lui, aborde un aspect assez méconnu en dehors des joueurs les plus assidus du chaos: le "duel divin".
Bien que le jeu tienne place dans l'époque que j'ai choisi sciemment d'ignorer (age of connard^^), j'ai placé cet article dans le Vieux Monde, parce qu'en fait, le duel divin, sous l'oeil d'un ou plusieurs dieux du chaos, peut se tenir en différents endroits de l'espace et du temps...

01010799003_GorechosenFRE01Or donc mes premiers pas sur Gorfechosen furent à la fois rapides, glorieux comme ils furent lents et laborieux.
J'ai testé la première fois les règles sous l'égide d'un ami bien convaincu par le concept et connaisseur des règles.
Nous nous affrontâmes, moi, le postier grognon avec l'animateur bienfaisant et la bibliothécaire rebelle, que des gens adeptes du sang, n'est-ce pas? mais qu'est-ce qu'on a ri^^
Système très simple placé sur les cartes les "points de rage" et le placement (surtout le placement!), "Gorechosen est à la fois impitoyable et simple à prendre en main: votre perso est un élu de Khorne, avant de tomber, il va passer par plein de stades de blessures, et de rage berseck, en bref, on se poile... A l'issue de la première partie, la bibliothécaire nous étale tous trois, toujours se méfier des femmes^^


Lorsque je me décide à acheter le jeu, je rencontre quelques difficultés mais pour se faire pardonner, le vendeur me fait grâce d'un "Nain blanc" neuf et de sa figurine du prêtre du sang (celle avec laquelle notre compagne de jeu nous a trucidés), encore neuve sous blister qui allait avec... "Vieux motard que jamais", ça en valait la peine d'attendre, j'ai un cinquième larron en plus des quatre de la boîte de base...

848586114280421_1235537423143403_945847578_n

Le collage se passe relativement bien sauf pour le gros balaise avec sa chaîne munie d'un marteau enflammé: depuis que les figs sont conçues par ordinateur, finis les collages cohérents "tête / torse/ bras / jambes", ce serait trop facile de détourner les figurines phares de la gamme il faut croire... Je dois mettre un peu de mastic dans un creux d'armure après en avoir chié des masses.
Comme je suis un prix nobel, je n'avais pas déblisté le plateau et les notices où se cachaient un guide de montage... Bon tant pis, je m'en suis sorti quand même.
Naturellement, j'e fais péter les crânes en résine Fenryll qui me restent. J'aurais pû utiliser des socles 40 mm de chez Fenryll, c'est vrai... J'aurais pû aussi me procurer la toute nouvelle boîte de crânes de chez "Babylone" Games... Cette dernière est intéressante niveau quantité / prix, mais mon attention a été retenue ailleurs, on verra ça le mois prochain...

Toujours est-il que je prévois un "jeu de crânes" par socle et quelques petits clous carrés que je fais passer au travers du plastique par de petits trous creusés au cutter.

DSCN0487DSCN0485

Un peu de sable grossier saupoudré autour des élémanets en cours de collage et le tour est joué, rapide, efficace et boeuf!

DSCN0488

 Une fois que les soudures et décors ont bien pris, j'administre une bonne sous-couche black afin de gommer les défauts et autres "faux raccords" Les cinq héros "officiels" sont donc prêts à peindre..

DSCN0490

 L'idée me vient de faire main basse sur une boîte de "age of connard" contenant 8 guerriers articulés et modulables afin de créer autant de nouveaux héros inédits pour ce jeu...
La partie s'annonce corsée : les figurines de "Gorechosen ne sont pas tout à fait à l'échelle et ont de longs membres fuselés (non madame, rien d'obscène dans cette dernière assertion), là où les blood warriors "ordinaires", bien que loin d'être moches, ont les membres plus courts, et font plus "coffres forts". Ils n'en restent pas moins très chouettes et le kit est entièrement modulable "à l'ancienne". Je pense donc plutôt en faire des guerriers du chaos du futur pour le projet plus lointain (et pharaonique) "Space crusade adventures". Leur modularité m'encourageant à leur fournir des haches tronçonneuses, des sébres énergétiques et autres cyber-coupe-coupes^^
Un moment, l'idée me vient de créer un héros avec deux bustes superposés et quatre bras, mais les jambes n'en resteraient pas moins trop courtes et le mutant ferait trop "bricolage" du dimanche. De guere lasse, je vais garder précieusement les pièces qui me resteront à part, le temps que je trouve une solution.

khorne-bloodbound-blood-warriorsDSCN0492

 "Gorechosen" est un jeu expéditif, vraiment fun, limite un jeu apéro tant il est facile à prendre en main, d'où son succès.
Cependant, comme l'ami qui nous l'a fait découvrir, je pense qu'il peut vite montrer ses limites et risquer de rester un "jeu apéro" justement si on ne bosse pas sur un univers étendu: de nouveaux champions, de nouvelles arènes, la possibilité de s'affronter avec des monstres du chaos, et même des champions d'autres dieux. Ainsi par exemple, les points de "rage", pourraient devenir des "points de puissance" pour Tzeentch, des "points d'extase" pour Slaanesh, et des "points de pourrriture" pour Nurgle...
En clair, il y a du boulot et des possibilités, autant qu'à Blood Bowl, sans rire. Bon, je vous laisse, il faut que je trouve une solution à ce syndrôme des "jambes courtes", ça risque de charcuter du plastique!^^

 

06 août 2017

King of the north !

Mes quelques jours de vacances en Picardie m'auront permis des retrouvailles attendues avec un vieil ami: le "king of the north, celui que l'on surnomme tour à tour Dark Angel ou Joe la hyène ! Sept ans sans se voir, la bière a coulé à flot ainsi que le sang des figurines^^

J'ai pu enfin tester les règles de "Kings of war" sur un joli terrain verdoyant et valloné. Dark étant un inconditionnel de ce jeu... Et comme je le comprends ! De la bataille de masse qui se règle en moins de deux heures mise en place comprise, difficile de faire plus simple et fluide. Finis les tours interminables à essayer de contourner un crâne en plastoche ou un arbre du Ténéré avec ses vingt gugus: le pivot gratuit, c'est la vie!
Pas de prises de têtes avec les rangs et les "qui voit qui", tout est expliqué simplement et tout est rappelé dans les stats. Vu que les régiments ne perdent que des points de moral et pas de points de vie à proprement parler, de nombreux hobbyistes ont définitivement collé leurs figurines sur des socles régimentaires pour en faire de mini-dioramas.
Je ne suis ni assez habile, ni assez extrême pour cela: mes figs doivent conserver leur indépendance en toutes circonstances. Je me creuse plutôt la cervelle pour leur fabriquer des plateaux de mouvement à différentes échelles (troupe, régiment, horde, légion...) qui résisteraient au temps et à l'humidité (le carton c'est sympa, le plastoche, c'est mieux...).

Mon ami désirait ardemment jouer "La rancune de Drong", une vilaine petite campagne historique pour Warhammer battle et qui, bien avant l'ascension de l'humanité, mettait en scène les prémices de la guerre de la barbe entre nains et elfes.
Je décide de jouer les nains, Dark des elfes noirs en grande partie peints "tabletop". Il chope les règles des "elfes du crépuscule" sur son téléphone, la bataille peut commencer...

scenar32_drong

Pour 750 points, je choisis une armée orientée "assaut" avec des "brise-pavois" (équivalent des brise-fer), des "gardes de fer" (longues barbes), et une bonne base de guerriers de base et de fusiliers (sentinelles de fer) menés par le chef rebelle du premier scénario: je choisis le profil du roi nain (bourrin!). Regardez comme j'ai l'air songeur à l'approche du premier choc, on diarait Napoléon au petit matin^^... Tiens je viens de réaliser que c'est sans doute la première photo de ma sale trogne que j'ai mise sur "Jabber", ben maintenant, vous mettrez un visage sur mes conneries^^
Dark choisit judicieusement une horde de quarante lanciers, des archers et des unités de cavaliers tirailleurs. Autant mes tireurs sont peu précis (ils sont alcoolisés, selon les règles du scénario), autant sa cavalerie légère à du mal. Au final tout se termine dans une joyeuse baston générale où les nains l'emportent assez facilement...

Le second scénario (une embuscade) verra l'extermination complète de mon armée et de son leader (un prêtre de la terre). Dans les deux cas, les comptes ont été réglés en 1h30, moi qui me souvenais de batailles pouvant durer sept heures, je suis conquis!... Et c'est bien la première fois devant un jeu de masse: pas de temps morts, pas de personnages abusés, du fluide...
Reste plus qu'à convaincre mes comparses tourangeaux de jouer. Pas très dur, il suffit d'avoir eu une armée de battle et de l'adapter^^.

20614731_10213846030924128_1526949024_n20623637_10213846029644096_1724762470_o

Avec la hyène aussi, j'ai pu apprendre à utiliser un aérographe, engin si prisé des modélistes confirmés et si étranger à ma nature d'homme préhistorique. Sur cette photo, j'ai l'air d'un savant fou^^ Je me fais la main sur un masque de jeu de rôle Gran,deur Nature, un masque de vampire en l'occurence (car l'ami ne fait pas que dans la figouze, il fait aussi des effets spéciaux et de la bière maison aussi^^).

20631873_10213846010563619_268096720_n

J'avais déjà une importante légion de nains des abysses pour ce jeu, ainsi qu'un début de force Varanghur (barbares et guerriers noirs). Je me décide à développer des armées neutres (ogres, à partir d'une bonne base de wolfens acquise à vil prix) et bonnes (Basiléa et confrérie, preux chevaliers, bonnes sorcières, anges et élémentaires^^). Ces deux derniers projets me permettront de développer des armées plus "mixtes", moins "hormonales" que la moyenne et ce, en attendant de développer mon propre monde méd-fan. Mais ça, je vous l'expliquerai plus en détail un chouille plus tard.
That's all folkks!

Posté par Napalmdave à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,